Four Dead Queens : la destruction de la monarchie en quatre cent pages

Four Dead Queens
Lecture Coup de Coeur

Keralie Corrington, âgée de 17 ans, peut sembler inoffensive, mais c’est en fait l’une des voleuses les plus habiles de Quadara et une menteuse. Varin, quant à lui, est un citoyen honnête et honnête de la région la plus éclairée de Quadara, l’Eonia. Il a mal à Keralie quand elle lui vole un colis, mettant sa vie en danger. Lorsque Varin tente de récupérer le colis, Keralie et lui-même se retrouvent tous deux empêtrés dans un complot qui ferait mourir les quatre reines de Quadara.

Sans autre choix et en fuite de l’ancien employeur de Keralie, les deux décident de s’unir pour tenter de découvrir qui a tué les reines et sauver leurs vies. Quand leur partenariat réticent se transforme en un roman ténu, ils doivent surmonter leurs sombres secrets dans l’espoir d’un avenir commun qui semblait impossible quelques jours auparavant. Mais d’abord, ils doivent rester en vie et démêler les secrets des quatre reines mortes du pays. 

Mon nouveau roman de fantasy young-adult favori.

“One big lie. Two forbidden romances. Three days to catch a killer. Four Dead Queens.”

Je ne sais pas à quoi je m’attendais quand j’ai commencé la lecture de « Four Dead Queens ». Le résumé est intriguant, la couverture est magnifique mais je n’avais jamais rien lu d’Astrid Scholte avant cela. De plus, je ne lis pas énormément en anglais, étant Française. Mais j’étais intriguée et je voulais tester mon anglais, donc… J’ai commencé ma lecture. Et je crois que je ne me suis arrêtée qu’une fois le roman finit, ou alors juste pour manger et boire (il faisait chaud…). En résumé, j’ai adoré.

Tout est parfaitement mis en place, du début à la fin. J’adore le personnage de Keralie, parce qu’elle est énormément « creusée » dans le roman, avec un passé difficile avec un arc de rédemption assez fascinant. On sympathise avec elle dès le départ, la jeune fille pauvre qui vole pour survivre (parallèle avec mon personnage animé favoris, Aladdin). Elle a du caractère, des lignes assez drôle et des séquences d’action bien écrite. Sans parler du twist final qui m’a juste fait l’aimer encore plus, la voyant accepter son passé et faire la paix avec elle-même. Elle est plus que bien écrite.

“Rule One: To protect the fertile land of Archia, the Queen must uphold the society’s humble but hardworking way of life.”

Je pense que les Reines sont bien écrites également, même si elles ne sont pas les personnages principaux. Je pensais que j’allais détester Iris au début, froide et détachée, mais j’ai appris à l’aimer au cours de ma lecture. Elle est même devenue ma préférée ! Stessa est adorable, mon petit bébé (ne lui dites pas que j’ai dis ça !). J’étais si triste en lisant son histoire, le passage où elle est « forcée » de devenir Reine à un si jeune âge… 

Pour les deux autres Reines, la seule pour laquelle je n’ai pas ressenti grand-chose est probablement Corra. Je n’ai pas eu le « feeling » que j’ai pu avoir pour les autres. Elle ne fait que suivre les règles et aucun de ses secrets n’a été révélé… Marguerite, au contraire, est ma deuxième favorite après Iris. J’ai adoré son côté « maman » envers les autres reines étant donné qu’elle est la plus âgée et sa façon d’être gentille et affectueuse avec tout le monde, quel que soit leurs statuts social.

Puis on a Varin, le seul personnage qui n’a aucun chapitre de son point de vue… Et ça n’aide pas à le rendre plus appréciable. J’ai aimé son personnage et son histoire, mais j’aurai voulu en apprendre plus sur lui et avoir ses pensées. Il est très intéressant, avec beaucoup de théories autour de lui, qui il est, ce qu’il peut ou ne peut pas ressentir etc… Et ça se perd un peu parce qu’il n’est mis en avant à aucun moment, contrairement à tous les personnages féminins du roman. C’est peut-être la seule chose que je reproche à ce roman, au final.

​“Rule Eight: A Queen cannot waste time or emotion on love. She is forbidden to marry, for it is a distraction from her duties.”

Finalement, je pense que « Four Dead Queens » est un fantastique (sans jeu de mot) roman de medieval fantasy et un super thriller et pas juste pour les lecteurs young-adult. Tous les plot-twist sont à la fois choquant et évident. Je pense que ce roman mérite plus d’attention, voire un film ou une série. Ça serait clairement génial ! Et pour moi, ce roman a le même potentiel que GoT sur nos écrans !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !