Sonic, le film : la surprise de 2020 !

Un film jeunesse plutôt divertissant.

Je n’avais absolument pas prévu d’aller voir ce film et il n’était pas sur ma liste de films à voir en 2020. Mais les aléas de la vie (ou plutôt du baby-sitting) ont fait que je me suis retrouvée dans une salle de cinéma pour aller voir ce film, en VF, avec trois jeunes enfants. Et je dois avouer que ça ne m’a pas déplu. Sauf pour la VF. C’est un sacrilège.

Film divertissant

Il faut savoir que j’ai horreur de voir les films en VF car j’ai toujours peur de mal comprendre les blagues, références ou sous-entendus que la traduction laisse parfois de côté (surtout avec les films d’animations). Et puis je préfère les voix originales (non pas que j’ai un problème avec les acteurs de doublage, mais plutôt avec le TEXTE des acteurs en question). Et je dois avouer que voir un film avec JIM CARREY en français… J’ai eu mal. Je ne connaissais pas vraiment très bien le reste du casting, et je n’avais jamais joué à Sonic avant aujourd’hui (mais bon, j’avais pu voir des cinématiques du jeu sur Internet et j’avais regardé des vidéos théories sur Sonic comme celles du youtubeur DiDiChanDouiDoui).

J’aime beaucoup Jim Carrey en tant qu’acteur, mais je pense que plus personne ne sait comment le faire jouer. Il est totalement barré, avec des mouvements de corps et des répliques absolument absurdes et parfaitement ridicules (du moins en français). Je ne pouvais m’empêcher de serrer les dents quand je le voyais arriver à l’écran. Je ne sais pas si ce ridicule était vraiment une volonté du réalisateur, ou si c’est juste Jim Carrey qui s’est amusé à 100% sans se soucier du personnage. Mais il reste un bon Robotnik et j’ai hâte de voir ce qu’il pourrait donner dans un second film, si second film il y a.

Le design de Sonic est plutôt réussi, tout comme le caractère du personnage. Ce petit hérisson bleu est attachant, drôle, hyperactif et toujours assez fleur-bleu. J’ai adoré ce personnage, du début à la fin. Ils ont quand même réussi à rendre un hérisson bleu, dont la seule particularité est de courir vite, attachant et on peut presque s’identifier à lui par moment. Le montage du film permet aussi de le rendre sympathique, plaçant la caméra sur Sonic, retraçant son histoire de son enfance à sa vie sur Terre. J’ai apprécié également ce qu’ils ont fait des anneaux (parce que dans le jeu ce sont juste des pièces à attraper).

Les seuls humains que l’on voit dans le film sont plutôt gentils envers Sonic, ce qui peut parfois sembler loufoque. Que ce soit Tom (Le Seigneur des Donuts en VF) et sa femme, ou leur nièce (on passera outre la tante qui clairement ne sert qu’à faire rire et rien d’autre) qui est simplement adorable envers le jeune hérisson. La fin du film est assez touchante et je trouve le film en lui-même parfaitement réussi pour le public visé. Bien sûr, je sais bien que je ne suis pas dans la démographique, n’étant ni fan de Sonic, ni une enfant attirée par les hérissons bleus qui font des blagues, mais j’ai quand même passé un bon moment.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !