Le Premier Dragonnier : DES DRAGONS !

Auteure:  Maryline Gaveriaux-Georges

Auto-Edition

Genre : Fantasy

Publié le 7 Mai 2019

Lecture Entraînante


Maximilian est un jeune garçon, né de père inconnu et orphelin de mère. Il a été recueilli par son oncle et sa tante, des fermiers, qui l’ont élevé comme leur fils, Louis, de deux ans son aîné.
Mais Maximilian n’est pas très apprécié dans son village. A la suite d’une bêtise qu’ils ont commise tous les deux, Louis est condamné à deux ans de travaux forcés par le Temple, une puissante organisation politique et religieuse qui a beaucoup d’influence sur le Roi, dont la santé mentale est des plus fragiles. Maximilian doit subvenir aux besoins de sa famille. Lors d’une partie de chasse, il fait une étrange découverte : un oeuf…

Pour être tout à fait honnête, en lisant le titre et le résumé, mon petit cerveau a hurlé « Eragon » si fort que j’ai presque cru que j’avais poussé ce hurlement à voix haute. Que nenni, cependant. Je pense que plusieurs d’entre-vous ont dû se dire la même chose en voyant ce titre, puis, comme moi, en lisant le résumé. Après, je dois avouer que me proposer un roman de « medieval Fantasy », avec des Dragons… Evidemment que j’allais dire oui ! Et évidemment qu’il allait être LA lecture que j’attendais le plus pour le mois de Juin (de base, je devais le lire en mai mais avec mon planning c’était pas gérable). Et est-ce que je regrette d’avoir dû attendre pour le lire ? Un peu. Pas parce que je n’ai pas aimé, mais parce que j’ai dû attendre pour le commencer et c’était une attente un peu (trop) longue. Bref, mon avis.

« A dix heures du matin, le soleil d’août tapait déjà dur sur ses épaules. »

J’ai compris dès le départ que j’allais adorer Maximilian (je vais dire Max à partir de maintenant). Il est bosseur, il voue une loyauté sans borne à sa famille, il est curieux, mais il peut aussi être maladroit et très touchant. Sa relation avec son cousin Louis est magnifique, je trouve leur lien très fort. Etant donné que j’adore tout ce qui touche aux relations entre les personnages, je pense que c’est de loin celle que j’ai préféré dans le roman (ils vivent tellement de choses et continuent de se soutenir malgré tout, je trouve ça magnifique). Après, je dois avouer que son aventure est quand même un poil similaire à celle d’Eragon, avec le héros qui part en quête d’une personne pour lui remettre l’oeuf de dragon, accompagné d’un vieux un peu bizarre qui sait tout sur les dragons alors que l’espèce est censée être éteinte. Mais les raisons sont différentes, l’ennemi est différent bref, le reste est différent alors cette similitude entre les deux personnages ne me dérangent pas. Et puis le dragon de Max a la meilleure répartie au monde.

Ensuite, nous avons Keyriah. Je ne savais pas trop quoi penser d’elle au début du roman, mais j’ai très vite changé d’avis. Je l’ai trouvé extrêmement attachante dès le début, avec son petit côté perdu et toujours maladroite. Il y a un peu d’humour avec ce personnage qui est rafraîchissant. Selon moi, c’est celle qui est le plus en danger pendant le roman, à cause de ce qu’elle est et donc la plus intéressante à suivre dans ce tome I. J’espère que Max sera un poil plus mis en avant dans le prochain tome… J’ai trouvé la quête de la jeune femme plutôt agréable, même si par moment elle a d’énormes coup de bol qui m’ont fait un peu grincer des dents (rien de très méchant, je vous rassure). Dans l’ensemble, c’est quand même elle qui mûrit et change le plus, faisant d’elle mon personnage favoris (pour le tome I). Je sais qu’elle aurait un rôle assez important dans la chasse aux oeufs (non, ce n’est pas Pâques, je vous assure) du tome II et j’ai hâte de savoir lequel !

Le personnage d’Alexandre est peut-être celui qui m’a le moins convaincu dans ce tome. Son histoire est plutôt intéressante pourtant, puisqu’il est le roi en devenir, celui que tout le monde veut sur le trône parce que son frère et roi actuel est un malade mental et un pantin à la solde d’une force magique, donc ça a tout pour me plaire. Mais je ne sais pas, le personnage ne m’a pas convaincu et il n’apparaît pas assez pour que je l’apprécie vraiment plus que ça. Il reste un bon leader, un frère aimant, un fils adorable et une personne censée et sage, donc je ne doute à aucun instant de ces capacités à devenir roi dans le futur, si tant est que cela arrive. Pour le moment, c’est plutôt sur la bonne voie.

« Ses sentiments, toujours présents dans son cœur, ont ouvert la porte à son envie de vivre.« 

J’ai rarement lu une rencontre aussi chaotique entre trois personnages, par contre. Ces trois-là m’ont pratiquement fait rire du début à la fin de la rencontre et c’est pas peu dire ! Après, il faut dire que les interventions du dragon dans la tête de Max rendait la chose encore plus hilarante, mais c’était déjà un sacré bazar avant ! J’ai tout de même hâte de lire la suite, de connaître le reste des aventures de nos héros et de savoir comment tout cela va se terminer ! Merci à l’auteure de m’avoir fait confiance pour parler de son roman et je vous tiendrai au courant sur les suites !

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Je reviendrai lire ton avis je dois le lire très bientôt :).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !