La Dernière Guerre T1 : Qui n’est pas vraiment la dernière vu qu’il y a des suites

Auteure:  Tiphaine Levillain

Auto-edition

Genre : Fantasy

Publié en Juillet 2020

Lecture Très Agréable

Quelque chose de dangereux approche : la nature le murmure, les étoiles le chuchotent. Un sombre chapitre de l’Histoire est en train de s’écrire, alors que toutes les destinées s’entrecroisent et se dirigent vers un inexorable conflit. Dans la trame de l’existence, quelques fils ressortent, des individualités qui se battent, par choix ou par la force des choses.

Héritière de la famille princière des Liseurs de Rêves, Estrella voyage à la recherche de celui qui pourra rendre à son peuple sa gloire passée. Azaan, Intendant de la cité portuaire de Mebala, nourrit de grands projets pour le continent. De son côté, Kala, jeune princesse du royaume de Lumeya, voit son monde s’écrouler et doit lutter pour sa survie. Grâce à son rang de haute dignitaire de l’Inquisition, Yehya poursuit ses manigances et ses manipulations pour se rapprocher de l’Inquisiteur. Enfin, chasseuse de la tribu des Ipiktoks, Ashaisha enquête sur les nombreuses disparitions qui ont frappé les siens en quelques jours seulement.

Par la force du désespoir, la soif d’un avenir meilleur ou une froide ambition, ces quelques personnes tentent de faire plier le destin, de le modifier selon leurs rêves ou leurs envies. Quelles seront les conséquences pour le reste du monde ?

De façon assez ironique, malgré ma volonté de faire un break, de laisser le blog tranquille le temps de me trouver un rythme viable pour cette année, entre mon stage (ou CDD) et ma prépa, je n’ai pas réussi à totalement arrêter. J’ai ralenti, cependant, avec « seulement » 8 articles publiés ce mois-ci contre les 12 ou 15 que je peux faire en temps normal. Je pense pourtant que le mois de septembre verra quelques changements avec probablement un à deux articles par semaine en fonction du temps que j’aurai. Bref. Nous sommes ici pour discuter de ma dernière lecture/critique du mois d’août, le premier tome d’une saga Fantasy que j’ai découvert (surprise, surprise) via Simplement Pro.


«Un craquement de branches mit ses sens en alerte.»

Je dois commencer mon avis en remerciant l’auteure pour le glossaire de personnages disponible à la fin du roman. Je sais, je sais. Je dis toujours que j’adore les personnages, que ma partie préférée dans mes lectures c’est de les voir évoluer, grandir, mûrir, s’attacher les uns aux autres jusqu’à former la fameuse petite bande de copains/quasi-famille à la fin. Mais là, il y a une quantité astronomique de personnages, même pour moi ! Après, il y a les principaux, puis les secondaires, voire même des tertiaires, donc je me suis surtout attachée à l’évolution des personnages principaux (j’ai considéré les « principaux » ceux dont le nom apparaît en début de chapitre, donc Ashaisha, Kala, Estrella, Yehya et Azaan). Parmi ces personnages, Ashaisha est celle qui apparaît le plus souvent et celle que j’ai le plus apprécié. Je ne sais d’ailleurs pas vraiment pourquoi, elle parvient à m’irriter tout en étant le personnage dans lequel je me retrouve le plus par moment, un subtil mélange qui m’a fait l’adopter pratiquement dès le début du récit. Et puis elle a la classe avec son arc et une aura assez redoutable. Estrella est adorable et c’est une princesse, c’est donc naturellement devenu le personnage préféré de ma sœur (qui adore lire par-dessus mon épaule), au même titre que Kala, pour les mêmes raisons. Quant à Yehya et Azaan, ils sont assez discrets dans ce tome-ci mais restent des personnages que je trouve très intéressant. J’ai aussi remarqué que les noms féminins finissaient souvent en « a » pour nos héroïnes, Azaan étant le seul garçon (et le seul dont le nom ne finit pas par la première lettre de l’alphabet). Coïncidence ou volonté de l’auteure ?

L’Univers est complexe. Mais vraiment. Je crois que c’est le premier roman qui parvient à me rendre confuse par moment tellement il y a d’informations à retenir en environ deux cent cinquante pages. Encore une fois, heureusement que les glossaires sont présents à la fin, parce que sinon je pense que la lecture aurait été beaucoup plus longue et laborieuse par instant. Attention cependant, je ne trouve pas le ROMAN laborieux. Le roman est très bien, la plume est fluide, les descriptions sont précises et de parfaites longueurs, l’action est superbement dosée et les personnages, bien que nombreux, ont tous un rôle précis et une manière d’attirer notre attention ou de voler nos petits cœurs de lecteurs. La complexité de l’univers ne retire rien à la lecture, mais vous fera bénir l’invention des cartes en début de roman et des glossaires à la fin. Il ne faut pas oublier que c’est une saga, que l’univers va s’étendre sur plusieurs tomes et que forcément, les premiers tomes sont souvent les plus complexes parce qu’ils installent le mythos. Et ici, je trouve que c’est bien fait. On rentre dans l’histoire assez facilement, l’intrigue comme les personnages nous font découvrir diverses cultures et royaumes, le suspens nous tient en haleine et les moments d’action remplissent parfaitement leurs rôles. J’ai grandement apprécié ma lecture et pour une découverte de roman Fantasy, j’ai été agréablement surprise par l’originalité des noms, des cultures, des personnages et de l’histoire.

« La route semblait encore longue, mais ce nouvel espoir lui redonna de la force et de l’entrain et elle pressa le pas, ignorant le regard que Royd et Bérys échangèrent. »

Pour finir, donc, je dirais simplement que si vous aimez les sagas, la fantasy, les univers complets et complexes ainsi que les belles descriptions, ce premier tome est fait pour vous et vous allez adorer chaque petite phrase.

Articles recommandés

16 commentaire

  1. Coucou ce n’est pas le style de livre que j’apprécie le plus( du moins je ne connais pas vraiment) quoique cela me fait penser un peu à Dune, mais pourquoi pas ? Je ne suis pas hermétique à lire d’autres romans

    1. C’est bien ! Et je conçois que ça ne puisse pas être ton style 🙂

  2. Hello ! J’aime le style fantasy, et l’histoire semble bien…😻

    1. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, il faut essayer !

  3. Coucou,

    je ne suis pqs sûre que ce livre me plairait. J’aurais peur également de m’emmêler les pinceaux avec tous les personnages qu’il semble y avoir…

    Bise

    1. Je me rappelle quand j’étais étudiante je lisais bien les sagas, c’était mon passe temps préféré, mais là j’avoue que me penche vers d’autres styles.

      1. Je comprends tout à fait !

  4. J’aime bien l’heroic fantaisy. A tenter donc

  5. Univers complexe et belles descriptions, ça y est tu l’as attrapée !
    je sens que je vais adorer
    allez hop un petit nouveau dans ma PAL

  6. Hello merci pour ton article. Je t’avoue que je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de livre mais sait on jamais un jour…

  7. Clairement le genre de livres que je lisais il y a quelques années 🙂
    En ce moment, je suis plus sur des histoires réelles mais je pense qu’il me plairait beaucoup !!
    Par contre ça ne m’étonne pas que tu aies pu te perdre avec les personnages !!
    Comme tu dis heureusement qu’il y a un glossaire à la fin.

    1. Oui, heureusement ! Je dois dire que j’ai des périodes ^^ Étant une grande fan de la SF/Fantasy, je préfère toujours les univers fictifs, ce qui ne veut pas dire que les histoires sont moins réelles ^^ mais parfois, un bon roman historique ou une biographie me font bien plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !