Jonas : une vision post-apocalyptique des ravages de l’être humain sur Terre

Auteur:   Thomas Baptiste

Edition Tumulte

Genre : Thriller

Lecture Agréable

États-Unis, septembre 2022.

Le pays étouffe sous une fin d’été caniculaire.

Marck, météorologue en fin de course, végète sur une chaîne d’info en continu de Floride depuis son départ précipité du National Weather Service, neuf ans plus tôt.Adepte de scoops racoleurs, il s’est mis à dos son ancienne administration en devançant leurs prévisions lors d’ouragans majeurs.

Malheureusement pour lui, cette saison cyclonique est particulièrement faible et ne lui offre aucun évènement à couvrir. Conspué par ses pairs et sous la pression de ses employeurs, il se retrouve plus isolé que jamais.

La chance semble enfin lui sourire lorsqu’il détecte la formation d’un ouragan que les services météo n’ont pas annoncé. Bien décidé à décrocher la dernière exclu de sa carrière, il fonce tête baissée…

À mesure qu’il découvrira la vérité, toutes ses certitudes seront balayées par l’intensité hors-norme du phénomène et le cynisme incroyable des autorités.

Tandis que la tempête du millénaire se dirige vers le pays, Marck doit faire un choix terrible : déterminer ceux qui vont vivre et ceux qui vont mourir.

Après un roman historique, se plonger à nouveau dans de la science-fiction si réaliste qu’elle pourrait très bien décrire notre présent actuel m’a fait un peu froid dans le dos. Mais en grande passionnée du genre, j’ai également été ravie de retrouver mes marques avec ce roman, qui parle donc à la fois d’un futur dystopique, mais également de climat, d’environnement et de tout ce qui ne va pas dans notre manière de traiter notre belle planète bleue. C’est donc parti pour vous parler de JONAS.

«Un ouragan, c’est comme une guerre : si vous ne l’avez pas
vécu, vous ne savez pas ce que c’est.»

Nous découvrons alors le personnage de Marck, un météorologiste, qui est au bord du licenciement si aucun ouragan ne pointe le bout de son nez. Et quand il le fait enfin… Il est gros, puissant, violent bref, ce n’est absolument pas la petite brise matinale. Encore pire : c’est à Marck que revient le choix de choisir qui vivre ou mourra, car le Gouvernement a bien l’intention de minimiser le danger réel de l’ouragan, qu’ils ont nommé « Julia », dans le seul but d’éviter les mouvements de foule sur les routes. Et si Marck souhaitent que sa famille survivent à celui que lui à appelé « Jonas », il va devoir se plier aux règles… Mais à quel point, exactement ? Je dois dire qu’en lisant le résumé du roman, j’ai vraiment eu en tête un scénario du type « Geostorm » (le film avec Gérard Butler qui se passe à la fois sur Terre et dans l’Espace, lorsque le climat terrestre est géré par le « Dutchboy » et quand celui-ci se met à mal fonctionner, les gens sur Terre meurent, ce film là) avec le méchant Gouvernement et le héros qui veut sauver sa famille…
Sauf que non.

Déjà, rien que l’idée d’avoir des ouragans lié au réchauffement climatique de la planète rend le roman beaucoup plus actuel et donc terrifiant. Le choix de la date également, « 2022 » ? Je peux vous dire qu’avec l’année 2020 qu’on a eu, il est HORS DE QUESTION qu’on est le droit à un scénario de type « Jonas » deux ans après ! Bien sûr, le roman est plein de suspens assez bien géré, ce qui rend les moments de tensions encore plus fort. Je n’ai jamais été aussi paniquée lors d’une lecture qu’ici ! Et je ne souhaite à personne de vivre un événement pareil. Le gestion de l’action est très bien faite également, on ressent la peur et le stress des personnages, mais on peut également comprendre chacune de leurs actions et évolutions au court de l’histoire. Mais je crois que la fin du roman reste une des plus belle chose, avec cette magnifique touche de cynisme qui nous fait clairement comprendre qu’on ne peut pas échapper au climat, quoi qu’on fasse. On a fait n’importe quoi et maintenant notre karma vient nous botter les fesses.

« Laura vient d’apparaitre, et certains l’appellent déjà
Léviathan
« .

C’est un long roman, je l’admet. Environ 500 pages, donc je sais que les lecteurs qui aiment prendre leur temps vont déjà me dire que ce n’est pas pour eux. Mais honnêtement, il serait dommage de ne pas lire ce roman. Dans l’esprit de « Cogito » ou « Extincta » de Victor Dixen, ce roman nous fait comprendre que l’homme est réellement le problème de l’histoire. Que nos actions ont des conséquences graves et lourdes et si on ne les voit pas maintenant, alors ce seront nos enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants qui les vivront. Un roman à ne pas rater, donc.

Articles recommandés

24 commentaire

  1. lohielcourteveille

    Coucou Claire… Noté, pour ce que j’en ai vu, ça a l’air vraiment bien écrit (ce que je recherche, surtout).
    Et un thriller, pourquoi pas ?
    C’est de l’auto-édition, tu le sais ?
    Lo

    1. C’est bien écrit en effet ! Et si ça te tente, alors je ne peux que t’encourager !

    2. C’est une histoire catastrophique qui me plaît bien

  2. Lestestsdestephanie

    Oh il a l’air intéressant sa me plairait je pense

  3. Cc merci de ton avis mais il ne m attire pas trop peut etre un jour

  4. Hello ! Un roman dont l’histoire semble sympa entre thriller et science fiction🤩

  5. Grâce à toi je découvre de nouvelles romans à dévorer. 500 pages ça ne me fait pas peur !! Plus c’est long mieux c’est. Une fois qu’on est plongés au cœur de l’intrigue le seul objectif est de connaître la fin de l’histoire. Et cette dernière me plaît bien.

    1. Exactement !
      Bonne lecture 🤗

  6. Coucou, pas trop fan de ce genre de roman, mais j’y songerais pour un jour où je serais en rupture d’idée cadeau, je pense que ça pourrait plaire dans mon entourage.

  7. Coucou le nombre de pages d’un livre ne m’a jamais préoccupée ni freiné : du moment que le thème me plaît, qu’importe; tu en es où de ton challenge ?

    1. Si tu parles du Pumpking Automn Challenge, je n’ai pas commencé 😂

  8. C’est vrai que 2020 est déjà bien chargé, j’espère que 2022 sera plus calme que ce que tu nous annonce ^^

  9. Il ne tente pas mal d’après le résumé ! merci pour la découverte !

  10. Je n’avais encore jamais entendu parler de ce roman ou de cet auteur. Je ne suis pas sûre que ce genre de livre me plaise, mais merci pour la découverte.

    Bise

  11. Un thriller catastrophe, ce n’est pas mon genre littéraire mais cela me donne une idée cadeau parfaite pour une personne que je connais et qui adore cette thématique…😻

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !