Mémoires de Thirgoths : il vous faudra moins de six lignes pour être accro !

Auteure : Jo Riley-Black

Auto-Edition

Genre : Fantasy

Lecture Coup de Coeur

Alors qu’elle mène une vie paisible au coeur de Londres, Jenny voit son monde chamboulé lorsqu’une explosion retentit et que les seuls capables de l’entendre ne sont autres qu’elle et son colocataire Jack. Soudain, le monde tel qu’elle l’envisageait jusque là, n’est plus. Jack, qui se révèle bien différent de celui qu’il prétendait être, va alors la propulser dans un univers où les humains sont loin d’être les seuls maîtres sur Terre. C’est alors que les révélations concernant sa vraie nature de Thirgoth vont l’amener à croiser le chemin de leurs ennemis, dont la sanglante révolte ne fait que commencer. Entre découverte de ses dons et affrontements, quel rôle Jenny va-t-elle pouvoir jouer dans la lutte entre Thirgoths et Hykxis ?

En octobre, j’ai reçu un gentil petit mail avec ce joli roman et avec toute la charge de boulot qui m’est tombé dessus depuis, je l’avais presque oublié (si ce n’est mon petit carnet de planification qui m’a rappelé que j’avais plusieurs service presses à traiter dans ma boîte mail). Alors je tiens d’abord à m’excuser auprès de l’auteure qui a probablement dû penser que je l’avais oublié ou que j’avais juste reçu de la lecture gratuite de sa part sans rien faire en retour. Bref, trêve de bavardage, plongeons-nous dans le monde des Thirgoths pour aujourd’hui !

«Quatre jours qu’il n’avait pas plu.»

Qu’est-ce qu’un Thirgoth ? Voici la première question que je me suis posée en commençant ma lecture. Et si vous vous posez la même, c’est bien ! Cela veut dire que vous êtes prêt pour commencer vous-même la lecture parce que je ne vais certainement pas vous spoiler quoi que ce soit pardi ! Tout comme Jenny, nous entrons dans ce monde avec fracas et stupeur, pour en ressortir difficilement parce que…ben pas le choix, il n’y a plus rien à lire ! D’ailleurs, gros point positif du roman : les personnages ont des défauts, personne n’est parfait, et les hommes comme les femmes sont égaux en quasi-tout point. Jenny est un personnage qu’il est facile et agréable de suivre car elle est un peu comme l’avatar du lecteur : elle découvre le monde avec nous, découvre sa fonction dans l’histoire avec nous et découvre ses capacités en même temps que nous. A l’image de Luke Skywalker, Jenny nous permet de rentrer dans l’histoire sans se perdre ou sans nous abreuver de language technique incompréhensible et ainsi, nous faire oublier le temps de la lecture que nous sommes assis sur le canapé, avec une tasse de thé et un plaid bien doux.

La fantasy urbaine est un genre que j’ai assez peu eu l’occasion de lire cette année, je suis donc ravie de pouvoir m’y plonger avec ce récit. Surtout un roman qui est, comme moi, épris des personnages ! Je dis ça dans le sens où chaque personne est vraiment travaillé, construit et approfondi. De fait, ils semblent presque tous réels et j’ai rarement eu aussi envie de sauter dans un roman pour devenir amie avec autant de monde (Soren est de loin le personnage que j’ai le plus apprécié suivre) ! Et en dehors des personnages, j’ai pu également me replonger dans la belle ville de Londres (bien que largement différente de celle que l’on connaît aujourd’hui, du coup). L’univers anglo-saxon est un univers que j’apprécie beaucoup et je suis toujours ravie de pouvoir m’y retrouver lors d’un roman, même si ce n’est que pour quelques pages (à condition que les descriptions soient bien faites, ce qui ici est le cas). Nous sommes très bien dépaysé je trouve, puisque nous plongeons dans un monde dont on ne connaît rien. Beaucoup de fantasy, une pointe de SF également avec quelques technologies plutôt chouette et un petit peu de sentiments amicaux et romantiques pour couronner le tout.

« — Bien, répondit Lucinda. Alors brûlez-moi tout, ordonna- t-elle sans une once de sentiment tandis que Jenny glissait sa main dans la sienne et dans celle de Jack et qu’ils regardaient la gueule sombre de la bâtisse recracher des flammes dorées.« 

Au final, c’est un roman que je vous encourage vivement à découvrir, écrit par une auteure francophone à la plume fluide, agréable et très maîtrisée (qui qui saura vous faire rentrer dans son univers en moins de six lignes).

Articles recommandés

2 commentaire

  1. coucou tu as attisé mon oeil car si il faut moins de 6 lignes pour être accro, ben tu as réussi à éveiller ma curiosité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !