Les Hommes Debouts : un roman sans prise de tête qui m’a pris la tête.

Mondeville. Depuis qu’une étrange maladie dont nul ne connaît la cause s’est répandue, certains ne dorment plus. Coincés en plein éveil, tels sont les hommes-debout. Alors, ils cherchent le moyen d’occuper leurs nuits. Malédiction ? Chance à explorer ? Les avis sont partagés, le gouvernement est inquiet. Et la société, bouleversée, commence à changer…

Récemment, j’ai découvert une nouvelle maison d’édition qui a souhaité travailler avec moi : les éditions Jet d’Encre. Si cela ne vous dit rien, c’est que vous n’avez pas lu mon avis sur « Destins Croisés » d’Anne-Sophie Hennicker ! En effet, les deux tomes de cette duologie sont paru dans cette maison d’édition. Pourtant aujourd’hui, rien à voir, je m’attaque à un récit qui oscille entre fantasy et conte philosophique… « Les Hommes Debout ».

«J’ai écrit ce roman en 2006.»

Je l’admet, en ouvrant ce roman, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. De façon assez ironique, l’auteure explique dans son introduction que l’idée du roman lui est revenue lors de la pandémie car la COVID et « Qualitare » qui est utilisé dans le roman sont finalement assez proche. Les chapitres présentent de nouveaux personnages et nouveaux points de vue. J’avoue avoir été un peu perdue au début de ma lecture, mais au final on s’y fait rapidement et on apprécie sa lecture. J’ai beaucoup aimé les personnages de Daisy et Zoé, je trouve leur dynamique assez intéressante et très poétique. Après, il y a tellement de personnages qu’il me serait difficile de parler de tout le monde, alors je dirais que ces deux-là sont mes préférées pour la partie 1 (car le roman est divisé en plusieurs parties, exactement 3).

Le récit est fluide, agréable, intéressant, avec de jolies descriptions et de bonnes idées. Mais… Je ne sais pas si j’étais la bonne cible pour ce roman. J’ai apprécié ma lecture, j’ai trouvé le texte très intéressant, avec beaucoup de belles réflexions sur la société, la vie, tout ce qui m’est contemporain, avec des personnages divers et multiples… Mais je n’ai pas vraiment réussi à tout comprendre non plus. Je pense que je suis passée à côté de certains messages, avec certains passages du récit qui m’ont bloquée, que je ne parvenais pas à comprendre ou à analyser. Peut-être que je me suis trop prise la tête alors que le roman se veut « sans prise de tête » justement. Peut-être. Dans tous les cas, j’ai passé un agréable moment avec les Hommes Debouts, mais je crois que j’en ai laissé quelques uns sur le chemin, malheureusement.

« Soudain, un reflet de lumière lui donne l’éclat du diamant« .

Au final, je pense que c’est un roman intéressant à découvrir, parce que la vision proposée de la société est très bien construite et très intéressant à analyser, quel que soit vos lectures habituelles. Ca change, ça donne envie de découvrir d’autres styles littéraires, mais attention à certains passages qui vous demanderont de vous creuser un peu plus les méninges !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !