Parce que toutes les bonnes choses ont une (presque) fin…

Halte-là, jeune voyageur/euse ! Aujourd’hui, je vais vous parler de la dernière saison d’une des séries de mon top 10 et tenter de vous convaincre de la regarder (ou pas). Mon premier avis sur la série commence à dater un petit peu, c’était pratiquement un des premiers articles écrit pour le blog ! Je souhaitais donc revenir, maintenant que la saison 3 est terminée et que j’ai pu rattraper mon retard, sur cette série et vous expliquer pourquoi est-ce que j’apprécie (et pourquoi est-ce que vous devriez la regarder aussi).

Dans mon premier avis (sur les saisons 1 et 2), je disais que « pendant la saison 1, les seuls personnages que j’aimais bien c’était Janzo (parce qu’il était drôle, maladroit et un peu trop comme moi en public) et Talon (parce qu’elle était badass, très secrète et parfois débile). Je pense que la saison 2 a rendu justice aux personnages de Garret et Rosemund parce que leur histoire d’amour impossible mais « on-est-quand-même-en-couple » commençait à me taper sur le système. La saison 2 a aussi introduit Tobin, un personnage que j’ai adoré de suite même s’il était un sacré naze et Zed, que j’ai haï presque de suite parce que je le sentais pas (et j’avais raison). » Je tenais à revenir là-dessus.

Déjà, parce que la saison 3 m’a permit d’apprécier le personnage de Zed et d’en découvrir plus sur ses motivations et les coutumes de son peuple (qui est aussi celui de Talon, d’ailleurs). J’ai bien aimé l’ambiance de cette saison, un petit peu plus sombre, avec une menace assez puissante que les héros ont mis du temps à détruire. Le petit soucis de la saison est également cette menace, assez ironiquement. Depuis le début, la série nous présente les « kinj », qui sont des petites créatures qui peuvent vivre « dans » une personnage et lui confère un certain pouvoir. Ainsi, Talon peut ouvrir des portails vers d’autres dimensions et dans la saison 1, les « Trois » pouvaient infliger des douleurs mentales incroyables à d’autres personnes. Dans cette saison, on découvre un kinj blanc qui permet de prendre possession de l’esprit d’une personne et qui se multiplie et se transmet, pour former une sorte de ruche (ou tous les esprits sont connectés à une personne).

Sauf que, je ne sais pas si c’est mal fait ou juste long, mais cette intrigue s’épuise trop vite et dure trop longtemps. Du coup, la fin semble être accelérée (oh, on retrouve un personnage qu’on cherche depuis la S1 et il meurt après cinq minutes d’écran ! Oh, on trouve l’arme dont on a besoin mais ça demande le sacrifice d’un personnage qu’on se tue à sauver depuis le début de la série !) et certaines décisions m’ont vraiment, un poil, énervée. Comme cité plus haut, la mort d’un personnage qu’on se tue à sauver depuis le début de la série, pour lequel de nombreux personnages sont d’ailleurs déjà mort ou ont été torturés…pour ce genre de fin ? Je suppose que ce personnage reviendra d’une certaine manière, mais j’étais vraiment déçue.

Nous avons aussi les couples qui se forment et se brisent, évidemment. Rosemund et Tobin, dont la relation se complique pour une fin en demi-teinte, encore une fois. Mais au moins, on a introduit le personnage de Kalista, qui est réellement intéressant et qui s’affirme de plus en plus aux fils des épisodes (j’espère qu’elle aura un plus gros rôle dans la prochaine saison). Nous avons aussi Talon et Garret, qu’on présentait tous depuis la saison 1 et qui est amené si rapidement dans cette saison 3 que je reste dubitative… Est-ce purement du fan-service ou est-ce qu’il y a une autre raison derrière tout ça ? En tout cas, l’alchimie qu’ils avaient dans la S1 a disparu (ce qui est assez stupide vu qu’ils sont en couple maintenant, mais bon).

Finalement, je crois que la seule storyline que j’ai apprécié cette saison est celle de Janzo. Sans trop de spoiler, il se trouve une copine absolument adorable (coeur sur Wren) et ensemble, ils sont juste aussi adorable que maladroit. J’espère sincèrement que les scénaristes les laisseront tranquille dans le futur, parce qu’ils ne méritent que de l’amour !

Au final, je pense que cette saison était une sorte de test. J’ai eu l’impression que chaque épisode voulait tester quelque chose de nouveau avec les personnages, l’univers, les relations et que ce n’était pas toujours bienvenue. Les nouvelles additions au casting sont plutôt réussies mais du coup, les acteurs principaux perdent du temps d’écran et leurs storylines semblent plus floues et accélérées. Je pense qu’il aurait fallu terminer ces histoires de Kinj bien plus tôt et éviter d’y mêler toutes ces romances au milieu, surtout quand elles sont mal venues par moment… Mais la série reste agréable et le cliffhanger de fin me donne réellement envie de voir comment la saison 4 va se dérouler et s’ils continueront à aller vers une ambiance plus sombre ou non.

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Hello,
    J’aime beaucoup regarder des séries donc je suis allé voir un peu de quoi il était question car je n’ai pas syfy, et j’avoue que ce n’est pas trop quelque chose qui à première vue m’intéresse, par contre Monsieur pourrait apprécier donc je lui en parlerais.
    En tout cas merci pour ton article qui m’aura permis de la découvrir. Bon weekend à toi.

    1. Avec plaisir, merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !