Amaterasu-Ōmikami : la Déesse japonaise du soleil

Sans même le faire exprès, ce mois-ci je vais mettre à l’honneur plusieurs figures importantes des cultures chinoises et japonaises. Il faut dire que c’est un mythos dont on parle beaucoup mais j’ai l’impression que personne ne s’y intéresse réellement ? Ou ais-je tort ? Peut-être. Enfin bref ! Aujourd’hui, on va parler mythologie avec une des Déesses les plus importante de la culture japonaise : Amaterasu-Omikami !

Amaterasu (天照) est la déesse du Soleil. Selon cette religion, tous les empereurs japonais l’auraient eue comme ancêtre. Elle aurait introduit la riziculture, la culture du blé et les vers à soie. Elle figure sur le drapeau japonais sous l’apparence du disque solaire, accompagné ou non de ses rayons (c’est plutôt classe, en vrai). On ajoute parfois à son nom le qualificatif ōmikami (大御神) signifiant « grande déesse ». Le Kojiki et le Nihon shoki évoquent tous deux cette déesse. Dans ce dernier, elle est aussi appelée « Amaterasu-sume-okami » (天照皇大神), littéralement « grande déesse impériale illuminant le ciel », signifiant son lien avec les empereurs du Japon.

Elle est née de l’œil gauche de son père, Izanagi, quand il s’est purifié par ablution à l’embouchure du fleuve Tachibana, à Himuka (actuelle préfecture de Miyazaki), après son retour du pays des morts (et on pense la mythologie grecque bizarre avec des naissances par la tête ou la cuisse…). Izanagi lui ordonna de diriger le Takama-ga-hara, le royaume des cieux.

Premièrement, elle incarne la lumière céleste, la lumière du jour. Si elle venait à disparaître, le monde serait alors plongé dans les ténèbres. En effet, selon la légende, excédée par une rivalité exacerbée et les exactions de son jeune frère Susanoo (à qui nous consacrerons également un article dans les semaines à venir), elle décida de se retirer dans une caverne (Ame-no Iwato).

Le monde fut alors engloutit dans les ténèbres et le mal proliféra. Il existe une autre version de cette légende selon laquelle Amaterasu aurait été enfermée dans cette fameuse caverne par la malveillance de son jeune frère. Toujours est-il que lorsqu’elle décida de quitter son refuge sous l’impulsion des autres kami, elle exigea comme condition sine qua non le bannissement de Susanoo. En guise de punition, Amaterasu bannit Susanoo du royaume des cieux. Pour se racheter auprès de sa sœur, Susanoo lui offrit par la suite l’épée Kusanagi no tsurugi.

Deuxièmement, le premier empereur japonais, Jimmu, en sa qualité de petit fils de Ninigi No Mikoto serait un descendant direct de la déesse. En effet, une fois délivrée de Ame-no Iwato, Amaterasu envoya sur la terre son petit-fils Ninigi No Mikoto afin qu’il pacifie le Japon et qu’il y règne.

Articles recommandés

26 commentaire

  1. J’ai tout simplement adoré en savoir plus sur cette déesse japonaise : Amaterasu-Ōmikami dont je connaissais déjà le nom (j’avais, par le passé, appelé une de mes chattes Amaterasu, et elle portait parfaitement ce nom solaire…)😻

  2. Un article magnifique et très intéressant. Merci beaucoup !

  3. Wahou quel article ! Merci beaucoup c’est très intéressant.

  4. Intéressant, merci pour cette présentation.

  5. Je ne connaissais rien à tout ça !!
    Bisous
    Annso
    https://www.annsom-blog.com/

    1. Ravie de t’avoir appris quelque chose !

  6. Coucou un peu moins calé en ce qui touche les mythes japonais, mais je continue de m’instruire c’est un pays que j’aimerais découvrir aussi

    1. J’aimerai tellement, haha !

  7. merci pour ce retour, je vais demander à mr s’il connait lui qui aime bien la culture japonaise

  8. Très intéressant! Merci pour ce partage

  9. Rondeastucieuse

    Merci pour cet article, grâce à toi je découvre la mythologie de ce pays.

    1. Avec plaisir, j’en suis ravie !

  10. Perso je ne suis pas callée en cultures chinoises et japonaises. Mais j’aime beaucoup tes articles qui permettent d’en savoir un peu plus simplement 😉

  11. Merci pour cet article, très intéressant. Je ne me doutais pas du tout de l’origine du drapeau japonais

  12. Coucou,

    Merci pour cet article fort intéressant et instructif ! Je ne connaissais pas du tout cette déesse !

    Belle journée,
    Laura – Happy Lobster

    1. Avec plaisir, merci pour ton retour !

  13. Je ne sais pas si « personne ne s’y intéresse réellement » mais effectivement les mythologies sur le devant de la scène sont plutôt les mythologie celtes/nordiques et gréco-romaines. Je suis d’ailleurs assez agacée quand un livre comporte dans son titre « la mythologie » et qu’on n’en parle que d’une seule : la grecque ! Alors qu’il y en a tellement d’autres !

    Je n’y connais rien du tout en mythologie japonaise ! Je préfère l’égyptienne (où j’en connais à peine plus, d’ailleurs), mais dans tous les cas les mythologies/cosmogonies me fascinent, même si je fais rien pour assouvir cette curiorisité… (pas bien)

    Merci pour cet article en tout cas ! 🙂

    1. Par « personne », je voulais dire « la majorité », effectivement c’est mal phrasé ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :