King Arthur, Legend of the Sword : une bonne adaptation de la légende arthurienne

Cette semaine, Netflix a sorti le film « King Arthur : Legend of the Sword », datant de 2017 et réalisé par Guy Ritchie. Un film que j’avais déjà pu voir au cinéma deux fois) et que j’avais adoré ! Il faut dire que je suis une grande passionnée de la légende arthurienne et j’avais grandement apprécié les changements apportés à ladite légende dans ce film (et les effets spéciaux, il faut l’avouer).

Un film coup de coeur

Comme vous l’avez deviné grâce au titre, ce film est donc une énième adaptation de la Légende du Roi Arthur, réalisé par Guy Ritchie (qui a également réalisé la version 2019 d’Aladdin). Ce réalisateur, on l’aime ou on le déteste mais je dois avouer qu’avec ce film, je l’adore. Au-delà d’un casting tout bonnement parfait ( j’avoue avoir découvert Charlie Hunnam avec ce film, honte à moi), des accents qui me font toujours sourire, des passages d’humour qui sont très bien placés et des passages de « magie » assez dantesque, le film se permet de réinventer le mythe afin de pouvoir apporter une nouvelle vision des choses et ne pas ennuyer les spectateurs qui connaissent, à force, l’histoire d’Arthur. Dans cette version, pas de Genièvre, pas de Morgane, pas de Merlin et un Mordred déjà mort avant même qu’Arthur ne devienne roi, le grand méchant est donc l’oncle du jeune roi, Vortigen. C’est peut-être la seule chose que j’ai trouvé raté dans le film, c’est de ne pas avoir gardé Mordred, au final. Mais ça rend la quête d’Arthur bien plus personnelle et grandiose, surtout avec le discours final entre les deux personnages.

Les dialogues, parlons-en. Outre les accents dont j’ai déjà parlé, que je trouve génial et parfaitement adapté, je trouve que le script rend les personnages vivants et attachants (ce qui est accentué par les jeux d’acteurs qui sont presque toujours au rendez-vous, même si j’ai du mal avec Jude Law dans ce film). Je crois que Charlie Hunnam est né pour jouer ce rôle, je l’ai vraiment trouvé parfait en Arthur : il peut être grande gueule, puis touchant, puis très inspirant. Et le film est vraiment centré sur lui et sa quête personnelle, donc on retire le personnage de Genièvre qui, je pense, n’aurait pas servi à grand-chose. Tout tourne autour de la relation entre Arthur et Escalibur, au final. Comment est-ce qu’il apprend à maîtriser l’épée et comment l’épée lui permet de comprendre son passé et qui il est vraiment. Les différentes scènes de flash-back sont toujours extrêmement bien faites, nous permettant, comme Arthur, d’apprendre à chaque fois un nouveau détail que nous n’avions pas vu ou compris auparavant.

Beaucoup on été déçu de voir le film se concentrer trop sur la magie, ça ne m’a au contraire pas dérangé. Au contraire, la puissance magique d’Escalibur est rendue on ne peut plus grandiose avec ce film, de par ses origines et surtout par ce qu’elle permet de faire à Arthur ou à Uther Pendragon (les scènes où Arthur se sert de l’épée sont juste incroyable et rendent très bien cette notion de puissance magique incontrôlable). Les pouvoirs des Mages sont assez peu montré, ou seulement lors d’occasion bien précises et on voit toujours que c’est difficile et douloureux même, d’utiliser la magie (alors que ce sont des Mages, aka les gens nés avec des pouvoirs). Je regrette presque de ne pas avoir vu Merlin au final, mais visiblement ils ont fait de lui le protecteur d’Uther et non d’Arthur, pour une raison que j’ignore. Finalement, la seule « magie » qui ne sert pas à grand chose, ça reste l’espèce d’immonde copie d’Ursula (celle de La Petite Sirène, oui oui) qui nage dans les tréfonds du château. Elle n’apporte rien à l’histoire ni même à Vortigen, si ce n’est un dilemme moral dont on se fiche puisque c’est le villain.

Je dois avouer qu’en le voyant arriver sur ma page d’accueil Netflix, j’ai poussé un petit cri de joie. Je ne m’attendais pas forcément à le voir arriver sur la plateforme et surtout, je ne l’avais pas vu depuis 2017. Mais j’ai passé un super moment devant ce film, j’ai eu les même sourires et sensations pendant le film et la bande-son me procure encore des frissons. Si vous n’avez pas vu ce film, regardez-le, il en vaut VRAIMENT la peine. « Long Live King Arthur !« 

Articles recommandés

4 commentaire

  1. Merci pour cet avis ! Le film ne me faisait pas rêver mais maintenant tu m’as donné envie de le voir 🙂

    1. Tu m’en voies ravie 🤗🧡

  2. Hello ! Belle découverte, ça donne envie de le égarer. Merci pour ce partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :