La Machine à Explorer le Temps 3.0 : parce que réécrire des classiques, c’est cool

Auteure:  Emilie Roch

Auto-Edition

Genre : Science-Fiction

Publié en Novembre 2019

Lecture Agréable

Il y a plus de cent ans, H. G. Wells nous offrait sa vision du futur dans « La Machine à explorer le temps », une œuvre marquée par les luttes sociales de la fin du XIXe siècle, et notamment par le communisme.
Que serait le roman dH. G. Wells réécrit au prisme des enjeux du troisième millénaire? Ce livre reprend l’histoire d’origine pour vous offrir un nouveau futur!

Ce qui m’a fait sourire en voyant ce roman arriver dans mes demandes de service presse sur Simplement Pro, c’est que la deadline était le jour de mon anniversaire. Au final, j’ai tellement tardé que j’écris cette critique un quart d’heure avant l’arrivée de mes amis, venus pour fêter cet anniversaire (qui est le 13 septembre et non le 12). Dans tous les cas, c’est une réécriture d’un roman de science-fiction dont je n’ai ni bons, ni mauvais souvenirs, juste un roman que j’ai lu et dont j’ai trouvé l’histoire incroyablement belle (bien sûr, il a fallu que je tombe aussi sur les films et là ça commence à se gâter un petit peu pour cette histoire…). Enfin bref, que vaut cette réécriture ?

«L’Explorateur du Temps (car c’est ainsi que pour plus de commodité, nous l’appellerons) nous exposais un mystérieux problème.»

Comme dans le roman originel, il y a un explorateur qui a mis au point une machine révolutionnaire qui lui permet de voyager dans le temps. Devant son auditoire attentif mais sceptique, le Psychologue, le Docteur, le Raisonneur, le Provincial et le Narrateur initial, il déroule son expérience extra-ordinaire. Ce faisant, dans un monde un peu désincarné marqué par les luttes sociales, il rencontre les Eloïs et les très marquants Morlocks. Puis, l’auteure commence à amorcer peu à peu des changements au coeur du texte, tout d’abord imperceptibles : changement de décor, de vêtement, d’aspect tout en gardant le corps du texte, puis quelques phrases, des paragraphes et tout cela de façon très travaillée afin de se fondre dans l’histoire. Et le tout avec brio ! En effet, il a fallu que mon père (grand fan du roman de base) souligne les changements pour que je les remarque tant les deux styles se marient bien. Il faut dire que je n’avais pas lu l’oeuvre original depuis bien trop longtemps à mon goût.


J’avoue, mon petit enfant intérieur a adoré les références à notre monde actuel – clins d’oeil à certaines marques par exemple. La machine est décrite devant nos yeux, présentée de façon à ce que l’on puisse se l’imaginer et la voir se créer sous notre regard, avec de longues descriptions fournies et précises. Et puis il y a le récit en lui-même sur ce voyage. L’avenir est incertain, chaque roman de science-fiction souhaite créer LE futur le plus proche de la réalité actuelle ou en tout cas, le plus crédible. Je dois dire qu’ici, les descriptions du futur font parfois plutôt peur, étant donné que nous sommes dans la tête du héros et que nous voyons donc tout à travers ses yeux… Nous sommes mis directement face aux horreur de ce que l’espèce humaine à pu inventer et devenir au fils des siècles… Encore une fois, un réalisation brillante de la part de l’auteure.

« L’Explorateur du temps disparut il y a trois ans, et, comme tout le monde le sait maintenant, il n’est jamais revenu. »

En conclusion, je tire mon chapeau à l’auteure pour avoir réussi avec brio une réécriture aussi belle d’un roman aussi complexe. Les réécritures sont des travaux souvent très compliqués et il est bien difficile d’essayer « d’écrire comme » en devant respecter ses manières et ses codes. Bien que ce ne soit pas un coup de coeur, cette réécriture est superbe, je remercie l’auteure d’avoir accepté de me l’envoyer au format papier et espère, un jour, recevoir ma dédicace.

Articles recommandés

12 commentaire

  1. C’est une bien jolie présentation, je vais mettre ce livre dans ma PAL

  2. Joyeux anniversaire ! Et merci pour la découverte de ce bouquin. J’adore ce genre d’histoire

    1. Mais de rien !
      Et merci pour l’auteure, je suis sûre qu’elle sera ravie de savoir ça !

  3. Coucou il faudrait que je lise le premier du coup pour pouvoir poursuivre avec celui-ci 🙂

  4. Cc il pourrait me plaire, il faut peut etre lire le premier tome avant.

    1. Il n’y a pas de tome I avant ^^

  5. Hello. C’est un livre qui pourrait éventuellement me plaire. A voir ! Je te souhaite un bon anniversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !