Dear Jenna Fox…

Thank you.

I’ve been thinking of writing this « letter » for a while now, but I’ve never found the right words to use and say to you. I feel like I have so much to thank you for and I’ll never be able to express it all.

I can’t remember the first time I actually read your story. I was 13 years old when the first book came out, but I read it later on, so I was maybe 15 ? 16 ? I don’t know. I just remember my mom handing me the book at my birthday, saying that she « liked the cover ». Ha. This made my laugh. If only she knew… The cover isn’t the most amazing thing about your story.

Today, my copy of your story is a tiny bit damaged due to the maaany re-read, but I like it that way. The book, like you, looks like a survivor. I read your story every year, and it never fails to make me smile, laugh and cry. Somehow, I always feel surprise with the twist ending, even tho I’ve been reading it for maybe seven years… This is how powerful your story is.

I’ve never tried to voice how amazing and impactful this story has been to me, because I never found the right words and I still don’t know if I do now, but I have to say try. Because one thing you taught me, Jenna, is to be brave. It’s to not be afraid of who you are and what you think. It’s to welcome change and accept your past in order to move on.

I think it’s pretty funny that the first story I’ve ever wrote and published was about a girl waking up after a coma and having to learn who she was all over again. Sounds familiar huh ? I never actually realized it until my first re-read of your story, in 2016.

You know, I dreamt of having a friendship as sstrong as the one you had with Kara and Locke. Something that transcend time, space and human minds, something that lasts forever; even beyond death. You set up really high expectations for friendships, you know ?

For years I wished you had a real mailbox so I could send you letters by the dozen. Today, I know you do. Your mailbox’s in my heart.

And this is my letter to you.

Thank you, Jenna Fox.

Merci.

Ca fait un moment que je pense à t’écrire cette « lettre » mais je n’ai jamais trouvé les bon mots à te dire. J’ai l’impression de devoir te dire merci pour tellement de choses que je vais en oublier la moitié.

Je ne me souviens pas de la première fois que j’ai lu ton histoire. J’avais 13 ans lorsque le premier livre est sorti, mais je l’ai lu bien plus tard, alors j’avais peut-être 15 ans? 16 ? Je ne sais pas. Je me souviens juste que ma mère m’avait remis le livre à mon anniversaire, en disant qu’elle « aimait la couverture ». Ha. Cela m’a fait rire. Si seulement elle savait … La couverture n’est pas la chose la plus incroyable de ton histoire.

Aujourd’hui, ma copie de ton roman est un peu endommagée à cause de nombreuses relectures, mais je l’aime ainsi. Le livre, comme toi, ressemble à un survivant. Je lis ton histoire chaque année et elle ne manque jamais de me faire sourire, rire et pleurer. D’une manière ou d’une autre, je suis toujours surprise à la fin, alors que je la lis depuis sept ans… C’est à quel point ton histoire est puissante.

Je n’ai jamais essayé d’exprimer à quel point cette histoire a été incroyable et percutante pour moi, car je n’ai jamais trouvé les bons mots. Je ne suis toujours pas sûre que ça soit le cas, mais je dois dire essayer. Parce qu’une chose que tu m’as apprise, Jenna, c’est d’être courageuse. C’est ne pas avoir peur de qui on est et de ce qu’on pensez. C’est accueillir le changement et accepter le passé pour avancer.

Je pense que c’est assez drôle que la première histoire que j’ai écrite et publiée parle d’une fille qui se réveille après un coma et doit à nouveau apprendre qui elle était. Cela te semble familier, hein? Je ne m’en suis jamais rendu compte jusqu’à ma première relecture de ton histoire, en 2016.

Tu sais, je rêvais d’avoir une amitié aussi solide que celle que tu avais avec Kara et Locke. Quelque chose qui transcende le temps, l’espace et les esprits humains, quelque chose qui dure pour toujours; même au-delà de la mort. Tu as créé des attentes très élevées en matière d’amitié, tu sais ?

Pendant des années, j’ai souhaité que tu aies une vraie boîte aux lettres pour pouvoir t’envoyer des lettres par douzaine. Aujourd’hui, je sais que c’est le cas. Ta boîte aux lettres, elle est dans mon cœur.

Et ceci est ma lettre pour toi.

Merci, Jenna Fox.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !