Dystopie, vengeance et robots géants : Iron Widow

Auteure : Xiran Jay Zhao
Editeur : Penguin Teen Canada
Genre : Dystopie/Science-Fiction
Nombre de pages : 464

Résumé : Les garçons de Huaxia rêvent de s’associer avec des filles pour piloter des Chrysalides, des robots géants transformants capables de combattre les extraterrestres mecha qui se cachent au-delà de la Grande Muraille. Peu importe que les filles meurent souvent de tension mentale. Lorsque Zetian, 18 ans, se propose comme concubine-pilote, c’est pour assassiner le pilote responsable de la mort de sa sœur. Mais elle obtient sa vengeance d’une manière à laquelle personne ne s’attendait – elle le tue à travers le lien psychique entre les pilotes et sort indemne du cockpit.

Elle est qualifiée d’Iron Widow, une sorte de femme pilote très redoutée et très silencieuse qui peut sacrifier des garçons pour alimenter des Chrysalides à la place. Pour apprivoiser sa force mentale déconcertante mais inestimable, elle fait équipe avec Li Shimin, le pilote masculin le plus fort et le plus controversé de Huaxia.

Mais maintenant que Zetian a goûté au pouvoir, elle ne se recroquevillera pas si facilement. Elle ne manquera aucune occasion de tirer parti de leur puissance et de leur infamie combinées pour survivre tentative après tentative, jusqu’à ce qu’elle puisse comprendre exactement pourquoi le système pilote fonctionne à sa manière misogyne et empêcher que davantage de filles ne soient sacrifiées.

Je crois que c’est la première fois que je fais une lecture commune sur Bookstagram… Et que je parviens au bout. A chaque fois que j’en organisais une jusqu’ici, je finissais par avancer trop vite (ou pas assez). Du coup, j’abandonnais la LC. Mais pas pour ce roman. Ce roman, je l’ai attendu. Précommandé pendant l’été, j’avais hâte qu’il arrive dans ma boîte aux lettres. Il faut dire que j’ai connu l’auteure grâce à ses vidéos YouTube et j’en suis rapidement devenue fan. Alors quand elle a commencé à parler de son roman, j’étais très heureuse ! Un roman inspiré de Pacific Rim, se déroulant en Chine, avec comme personnage principal une réécriture d’une des plus grandes impératrices chinoise ayant existé ? Evidemment que ça allait me plaire, sur le papier ! Maintenant, dans les faits ?

Mon avis sur le roman

Bien sûr qu’il m’a plû, la question ne se pose même pas. C’est de la Fantasy asiatique et en ce moment, j’ai une (très) grande obsession pour la Fantasy asiatique. Iron Widow, c’est un roman qui parle de vengeance, mais qui le traite jusqu’au bout.

Dans le sens où l’héroïne veut sa vengeance jusqu’au bout, quitte à sacrifier les gens auxquels elle tient. Sa colère ne la quitte jamais, elle ne fait que s’adapter aux nouvelles situations.

Tout le côté mythologique du roman est incroyablement bien travaillé : le mythos des Hunduns ! Des monstres qui ont pris possession de la Chine et que les pilotes doivent repousser à l’aide de leurs propres robots. Tout ce qui concerne l’organisation des pilotes aussi. Avec les divers grades, les « partenariats » possibles entre deux pilotes… Et cette idée d’avoir toujours deux pilotes de sexes opposés dans les machines.

J’ai adoré l’utilisation des différents « qi » (l’énergie vitale d’une personne) et leur manière d’influencer les machines. En clair, bien que ce roman soit un premier tome, il parvient à poser ses bases de façon intéressante et sans ennuyer le lecteur. Au contraire, je devais me faire violence pour refermer le livre et ne pas continuer sans mes partenaires de LC !

Mon avis sur les personnages

Au niveau des personnages, donc. Il y a Wu Zetian, notre héroïne. De base partie pour venger sa sœur, tuée par son copilote, elle finit par être choisie pour devenir la copilote d’un autre garçon, Li Shimin…qui a le plus gros « record » de « meurtre » de copilote de toute l’armée.

Pourtant, grâce à son esprit de vengeance et sa volonté d’acier, notre héroïne parvient à contrebalancer le qi de Li Shimin et ainsi devenir son « Balanced Match » (terme utilisé pour désigner deux pilotes ayant un niveau de qi semblable et donc capable de piloter parfaitement leur machine). La relation entre les deux est intéressante. Au départ, Wu Zetian semble clairement le détester, mais finit par en apprendre de plus en plus sur lui, jusqu’à ce qu’ils parviennent à s’entendre.

De son côté, Li Shimin semble être admiratif de Wu Zetian depuis le départ et malgré son apparence de brute et sa réputation de meurtrier, c’est clairement un gros nounours.

Le dernier personnage est Yizhi, un ami d’enfance de Wu Zetian, amoureux d’elle depuis le début et probablement la seule personne qui parvient à calmer sa rage. Tout ce que je peux dire, c’est qu’entre ces trois personnages, l’alchimie est très présente…

Conclusion

En conclusion, ce roman n’est pas du tout ce que j’imaginais. Il est MIEUX. Il est incroyable. Je m’attendais à un coup de cœur, je VOULAIS que ça soit un coup de cœur… Mais je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai pris une énorme claque en lisant ce roman. Je me suis attachée aux personnages (surtout Li Shimin, mon bébé !), à leurs quêtes, je voulais les voir réussir et jusqu’au bout j’avais à la fois envie d’avoir mes réponses tout en refusant de terminer ce roman pour le faire durer le plus possible.

Et bon sang, LE TWIST DE FIN ! Mais pardon, c’est pas légal de faire ça… Je ne sais pas si je vais parvenir à attendre la sortie du tome 2 parce qu’aux dernières nouvelles, l’auteure est toujours en train de l’écrire… Je vais probablement finir par relire le tome 1 en boucle jusqu’à la sortie du tome 2 !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :