Fantômes, famille et complot : La Malédiction des Dragensblöt [T4]

Auteure : Anne Robillard
Editeur : Michel Lafon
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 329

Résumé :

Un récit fantastique et débordant de mystères, au cœur d’un héritage familial trouble.

Terrible dilemme au château : alors que les fantômes veulent éviter qu’Amalrik, le fils d’Ulrik, ne rencontre Samuel et ne dévoile par mégarde sa présence à Sortiarie, la sorcière a juré de revenir tourmenter l’enfant jusqu’à ce que lui soit révélée la vérité. Qui doivent protéger les descendants : leur sauveur ou le petit innocent ?
Le pauvre musicien n’est pas au bout de ses peines ! Certain qu’exhumer le passé du vieux Viking brisera la malédiction, il ouvre la porte d’Esther, à l’époque où elle gagnait sa vie comme bonne, puis celle de Jonas, le tueur en série, au moment même où celui-ci hante les rues de Londres en quête d’une prochaine victime !

Il y a un an, je vous parlais du tome 3. Deux ans avant, je découvrais le tome 1 par hasard, suite à un partenariat avec les éditions Michel Lafon. J’avais adoré le premier tome, j’avais hâte de connaître la suite… Et me voilà maintenant à finir le tome 4 et a demander, une nouvelle fois, le tome suivant.

MON AVIS

Je suis toujours ravie de me plonger dans cet univers. Je ne sais pas pourquoi, mais cette série a un côté envoutant ! Pour reparler de l’histoire, c’est donc Samuel, un père divorcé et musicien un peu raté, qui découvre un manoir abandonné en plein Londres et se rend compte que les habitants du manoir ne sont autre que…des fantômes. Et pas n’importe lesquels ! Ce sont les fantôme de ses ancêtres, enfermés ici depuis la première génération (les Viking) suite à la malédiction d’une sorcière. Le seul moyen qu’à Samuel de les libérer et de mettre fin à la malédiction qui pourrait mettre fin à sa vie et celle de sa fille, c’est de plonger à travers les portes du manoir pour retourner au moment où la malédiction fut lancer et l’empêcher. Et dans chaque tome, Samuel découvrir le passé de plusieurs ancêtres, mais jamais vraiment le bon, au final.

L’INTRIGUE

Heureusement, pour l’aider, Samuel peut compter sur le soutien de ses ancêtres fantômes et notamment d’Esther, qui a décidé de transcrire à l’écrit les aventures du jeune homme et a fait de lui un écrivain célèbre, sans que personne n’ait jamais vu son visage (puisque Samuel ne peut pas quitter le manoir tant qu’il n’est pas libéré de la malédiction). J’adore le personnage d’Esther, très maternelle et surtout adorable. On découvre ici Edith et Juliet, une mère et sa fille, qui habitent dans le manoir depuis des siècles. Et hors du manoir, l’intrigue s’épaissit également puisque la fille de Samuel est toujours à la recherche de son père mais surtout est désormais menacée par la fameuse sorcière, qui souhaite se débarrasser d’elle et de son père ! Et en parlant de la sorcière… On découvre dans ce tome que quelqu’un tire les ficelles et que même si Samuel parvient à empêcher la malédiction, pas sûr que cela fonctionne…

CONCLUSION

C’est un tome plutôt surprenant, avec des révélations intéressantes et une intrigue qui repart de plus belle. Autant le tome 3 m’avait paru trop long, autant celui-ci m’a semblé bien trop court ! Je ne voulais pas le finir…maintenant, j’ai hâte de me plonger dans la suite, qui n’est pas encore sortie (en France en tout cas, la version canadienne est déjà parue). Si vous ne connaissez pas la saga, c’est le moment de la découvrir, elle est vraiment géniale !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :