Jeux vidéos et Corée du Sud : Solo Leveling

Auteur : Chu Gong
Illustrateur : Jang Seong Rak
Editeur : Kbooks / Verytoon
Genre : Fantasy

Si vous êtes déjà adepte de la BD ou des mangas, pourquoi ne pas découvrir les webtoon ? Il y a bien maintenant trois ans, j’avais découvert quelques passages d’un webtoon en fouinant sur Pinterest. Une histoire qui mélangeait post-apo et jeu vidéo… Et dans laquelle un jeune garçon se voyait attribuer une puissance énorme pour vaincre des ennemis. Il passait alors du ringard de service au sauveur de l’humanité. A ce moment-là, j’avais brièvement lu le résumé, mais sans plus. Et cet été, en passant dans une librairie, je suis tombée sur la version papier de ce webtoon : Solo Leveling. C’est une série terminée, qui comporte huit tomes (je n’ai lu que les trois premiers pour le moment).

Pour résumer brièvement l’histoire 

Dans un monde où les chasseurs – des humains qui possèdent des capacités magiques – doivent combattre des monstres mortels pour protéger la race humaine d’une annihilation certaine, l’histoire suit un chasseur. Connu comme étant le plus faible des chasseurs, Sung Jinwoo se retrouve dans une lutte apparemment sans fin pour sa survie. Un jour, après avoir survécu de justesse à un double donjon extrêmement puissant qui anéantit presque tout son groupe, un mystérieux programme appelé le Système le choisit comme son seul joueur et lui donne à son tour la capacité extrêmement rare de monter en puissance, peut-être au-delà de toutes limites connues. Jinwoo se lance alors dans un voyage alors qu’il se bat contre toutes sortes d’ennemis, hommes et monstres, pour découvrir les secrets des donjons et la véritable source de ses pouvoirs.

Dans le tome 1…

Dès le départ, tout ce qu’on nous montre, c’est que Jinwoo est particulièrement faible. Il est incapable de ressortir du moindre combat (même les plus simples) sans être blessé. Donc tous les autres chasseurs ont fini par arrêter de lui prêter attention. Jusqu’au jour où, après avoir été le seul à être ressorti vivant d’un donjon de classe D, il voit apparaître une étrange fenêtre devant lui.

Il semble être le seul à pouvoir la voir. Devenu un « joueur », il est désormais obligé de réaliser des quêtes dans un temps impartis (sous peine de sanction). Son but ? Réaliser sa quête ultime : La Bravoure du Faible (même sa quête ne le respecte pas). Et les sanctions sont réellement compliquées, voire mortelles pour la plupart. A la fin du premier tome, Jinwoo passe donc au niveau supérieur après avoir survécu à sa première sanction.

Dans le tome 2…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le tome 2…surprend ? Depuis la fin du tome 1, Jinwoo a énormément progressé. La « petite crevette » qu’on découvrait au début de l’histoire s’est énormément musclée et a beaucoup progressé en termes de niveau. Pourtant, aux yeux des autres, il reste « le chasseur le plus faible de tous les temps »… Sans qu’on ne sache pourquoi.

Probablement pour ne pas attirer l’attention sur lui, étant donné qu’il ne sait toujours pas pourquoi il a reçu cette seconde chance de pouvoir devenir un « Joueur » (ce qui lui accorde des missions supplémentaires et l’occasion de progresser bien plus rapidement que les autres). La seule chose qui reste du tome 1, c’est donc son traumatisme.

Depuis qu’il a survécu, il est hanté par le sentiment de peur qu’il a ressenti dans ce double donjon et fait tout pour devenir toujours plus fort, afin de vaincre cette sensation. Et il y a une chose qui est « teasé » dans ce deuxième tome : le système duquel dépend notre héros semble le contrôler… Plus qu’il ne le contrôle.

Dans le tome 3…

Une chose que j’ai oublié de préciser : Jinwoo n’a pas réellement survécu au double donjon. Seulement, au moment de mourir, une fenêtre lui est donc apparue et lui a proposé de devenir un « Joueur ». S’il refusait, son cœur s’arrêtait. Et cette « menace » de voir son cœur s’arrêter, le système dans lequel est prisonnier Jinwoo n’hésite pas à la ressortir à chaque moment-clé.

A cause des actions de la fin du tome 2, Jinwoo s’est désormais créée de nouveaux ennemis, bien plus puissants et pernicieux. Lorsqu’il est alors rappelé par l’agence des chasseurs afin de repartir dans un donjon, il est surpris par le fait que les seuls chasseurs présents…sont les survivants du double donjon du tome 1. Et encore plus surprenant : ils ne sont visiblement pas censés en sortir vivant !

Et lors de son combat contre l’assassin envoyé pour les tuer, Jinwoo semble être entièrement contrôlé par le système, il n’a quasiment plus rien d’humain. Comme on le sent avec la fin de tome, ce n’est pas prêt de changer…

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :