La Triade Lunaire, partie 3 : Artémis

Probablement l’une des mes divinités Olympiennes favorite, je tenais à écrire un article sur cette Déesse plutôt connue, qu’on aime tellement qu’à la maison, on a une lampe Artémis et j’ai plusieurs statuette de la Déesse dans ma chambre. Après Séléné et Hécate, je termine également mon tryptique sur les divinités de la Triade Lunaire avec : Artémis, la Déesse de la Chasse et protectrice des Amazones.

Artémis était une des grandes divinités du panthéon grec, qui sera identifiée plus tard à Diane chez les Romains. Fille de Zeus et de Léto, elle était la sœur jumelle d’Apollon et souvent associée à ses exploits. Elle fait partie des douze Olympiens. En réalité, il y eut sous ce nom plusieurs divinités très différentes: l’Artémis hellénique, déesse lunaire, est bien différente de l’Artémis sanguinaire de Tauride. Elle est également la déesse de la chasse, protectrice des femmes enceintes des accouchements et des naissances ; protectrice de l’enfance et du développement corporel et sexuel. Et aussi la déesse de la mort subite qui possède la capacité de faire naître les épidémies et les faire guérir. Ses attributs sont l’arc, les flèches, le carquois ou encore la torche et le croissant de lune qui ornait son front. Le chien, le cerf ou la biche, la chèvre, le taureau, la tortue étaient souvent représentés à ses côtés. Les Cyclopes lui forgèrent un arc d’argent et un carquois plein de flèches. Pan lui fournit les chiens de sa meute.

Elle habite dans des régions portant en grec le nom d’eschatiai : les extrémités, les confins extrêmes des territoires des hommes, les limites du territoire cultivé et de l’espace sauvage, les frontières entre la Civilisation et de la Sauvagerie ; dans les montagnes, les bois et les sombres forêts, la où elle chasse les animaux sauvages ; elle descend aussi vers l’Océan, vers les embouchures des fleuves, les lagunes et les marécages (déesse des marécages ou Limnatis) et les bords des lacs et des fleuves. La nuit, elle danse avec ses Nymphes, sur la prairie. Artémis parcourt l’espace sauvage qui limite de toutes parts les territoires des hommes, elle ne descend que rarement dans les villes, donc les humains qui cherchent à la rencontrer doivent sortir, vers les sombres forêts (pour accomplir les rituels d’Artémis Karyatis à Sparte , Maîtresse du Noyer et des arbres sauvages qui portent des fruits ; Artémis Kédréatis près d’Orchomène, maîtresse du cèdre), vers les montagnes, ou vers la mer et les marécages.

Déesse de la chasse et de la nature sauvage, « Dame des fauves » d’après Homère dans l’Iliade ; elle est belle, chaste, vierge et farouche, avec des grands talents de chasseresse (particulièrement les cerfs), on la représente le plus souvent, court vêtue, armée d’un arc et de flèches forgés par les cyclopes sous le patronage d’Héphaïstos, elle est souvent accompagnée d’une biche, d’un cerf ou d’un chien, ou encore d’une meute de chiens offerts par Pan (trois chiens aux oreilles coupées, deux bigarrés et un tacheté, puis sept lévriers de Spartes) ; on la trouve aussi accompagnée par un cortège de nymphes et d’océanides, desquelles elle exige la chasteté. La présence d’un croissant lunaire et d’étoiles surmontant son front confirme qu’il s’agit d’une déesse lunaire, errant comme la lune et apportant la lumière comme son frère Apollon, le dieu solaire qui guide le soleil dans son parcourt diurne. En effet, les attributions lunaires d’Artémis viennent de l’assimilation de cette déesse les attributions de la déesse Séléné. Artémis d’Éphèse est une déesse qui représente la Fécondité, la fertilité, c’est une mère nourricière qui allaite l’humanité entière par ses nombreux seins engorgés du lait divin.

Artemis with a hind, better known as « Diana of Versailles ». Marble, Roman artwork, Imperial Era (1st-2nd centuries CE). Found in Italy

Un jour le dieu-fleuve Alphée, eut l’audace de s’éprendre d’Artémis et de la poursuivre à travers la Grèce mais elle s’enfuit à Létrinoi en Elide. Là elle enduisit son visage ainsi que celui de toutes ses nymphes d’une boue blanchâtre, de telle sorte qu’on ne pouvait la distinguer de ses suivantes. Alphée fut contraint de se retirer, poursuivi par les rires moqueurs. Elle était très fière de son art et obligea Agamemnon, coupable de s’être vanté de la surpasser au tir à l’arc, de sacrifier Iphigénie, qu’elle sauva à la dernière extrémité.

Artémis exigeait de ses compagnes une parfaite chasteté pareille à celle qu’elle pratiquait elle-même. Zeus, ayant séduit l’une d’elles, Callisto, fille de Lycaon, Artémis s’aperçut qu’elle était enceinte. Elle la changea alors en ourse, appela sa meute et Callisto aurait été certainement traquée et tuée par ses chiens de chasse si Zeus ne l’avait hissée au ciel. Par la suite, il la fit figurer parmi les étoiles. Le fils de Callisto, Arcas, fut sauvé et devint l’ancêtre des Arcadiens. Un jour, en une autre circonstance, Actéon aperçut par hasard Artémis en train de se baigner dans un torrent tout proche; il ne s’éloigna pas et la regarda. De crainte qu’il ne se vantât par la suite auprès de ses compagnons qu’elle s’était montrée nue en sa présence, elle le changea en cerf et le fit mettre en pièces par sa meute de cinquante chiens. En revanche elle tua de façon accidentelle Orion qui avait comme elle, la passion de la chasse.

Sources : Chèvrerie d’ArtémisAly Abbara

Articles recommandés

16 commentaire

  1. Je connais bien les mythes et en étudiant le latin, j’étais confrontée souvent aux thèmes historiques; mais bon cela permet aussi de se rémémorer les choses mais aussi d’en découvrir

  2. Lestestsdestephanie

    Vraiment très intéressant sa permet de belle découverte

  3. J’ai adoré en apprendre plus sur Artémis ! C’était très intéressant !🤩

  4. Merci beaucoup pour toutes ces informations.
    Au moins avec toi on apprend plein de choses et on se cultive, ce qui est très appréciable.

    1. Merci ! C’est adorable de ta part !

  5. J’adore la mythologie ! Merci

  6. J’ai toujours beaucoup aimé travailler sur les dieux grecs et romains. Tant de légendes intéressantes!

  7. Super article, comme toujours ! Artémis est un personnage exceptionnel. Merci pour toutes ces informations !

  8. Très interessant. Merci pour ces infos 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :