L’influence de l’Astrologie sur la construction d’une histoire et/ou des personnages – L’interview de Shana Lyès

Vous êtes vous déjà demandé quel était le signe astrologique de votre personnage favori ?
C’est la question que s’est posée Shana Lyès, l’autrice de la romance « Witch Games », publié par Collection &H. Dans son roman, l’autrice s’est servie de l’astrologie pour construire ses personnages et à travers cet interview, vous invite à vous poser également cette fameuse question.

Déjà, pour commencer : qui es-tu, Shana Lyès ?

Je m’appelle Shana, j’ai 25 ans et je suis astrologue, autrice, chroniqueuse. Je suis une passionnée de la vie et de l’Amour. Très curieuse, je me passionne pour tout ce qui touche à l’Art ou la communication.

Qu’est-ce qui t’a amené à lier « astrologie » et « personnages » ?

Alors, j’ai écrit ma première histoire à l’âge de 15 ans. Je voulais apporter une autre dimension à mes personnages principaux, creuser grâce à l’astrologie la construction des personnages. Tout cela avec une trame logique, bien évidemment. Je voulais que mes lecteurs puissent connaître les personnages, s’y identifier grâce à son signe et mieux le connaître grâce à son signe.

Par exemple, dans ma première histoire, une de mes héroïnes était Sagittaire et avait tendance à détendre l’atmosphère via des blagues tandis qu’une autre était Scorpion, donc beaucoup plus pessimiste, réservée, moins apte à répondre car elle réfléchissait beaucoup.

Quand je créé des personnages, j’imagine leurs signes ascendants, leurs signes lunaires et même pour les personnages principaux, j’imagine toute la carte du ciel avec toutes les planètes etc…  Ca me permet de faire des liens logiques entre les personnages et des fiches personnages complètes.
Je préfère écrire des histoires touchantes niveau émotionnelle

Est-ce que tu t’es déjà amusée à analyser des personnages de films/séries/livres selon leurs signes ? Des exemples à nous donner ?

Vu que c’est mon métier l’astrologie, même si j’essaie de déconnecter l’astrologie, je n’y arrive pas forcément ! Par exemple, dans « Stranger Things » : Hopper est Lion, Nancy est Vierge (parfaite) avec un peu de Bélier (fonceuse) et Eleven est l’archétype Verseau (différente et originale).

Dans les livres…

Dans les séries ou les livres, on va voir la personnalité des personnages car on se focus beaucoup sur eux. Par exemple, j’avais pu lire « Un peu plus d’amour que d’ordinaire » d’Emily Blaine et on se focalise tellement sur les protagonistes que j’ai même pu deviner leurs ascendants à la fin du livre ! J’ai aussi observé que certains auteurs donnaient consciemment un signe astrologique à leurs personnages, parce qu’ils avaient envie de représenter telle ou telle énergie.

Dans les mangas/animés….

Et j’ai remarqué surtout ce phénomène dans l’univers nipon (manga, animé etc…). Et je suis une grande fan de manga, mon manga favoris c’est Naruto. Et justement, Naruto est né le 10 octobre, il est donc Balance. Et dans le manga, il ramène la paix, la « balance » dans le monde. La balance étant le signe de la justice et de la paix. Et ce choix de signe est conscient de la part de l’auteur. Son « crush » Sakura est Bélier, qui est le signe complémentaire de la Balance.

De même dans l’Attaque des titans, Eren est Bélier. Il n’en fait qu’à sa tête, il fonce tout le temps et c’est lui qui déclare la guerre dans le manga.

Dans les films…

En dehors de la culture nipponne, on a par exemple Harry Potter, qui est Lion. C’est le personnage fédérateur, il a du charisme, parfois arrogant (pour ses défauts), trop fier parfois. De son côté, Hermione est Vierge, l’image de la bonne élève etc… Tout a été pensé en fonction du développement de l’histoire.

C’est toutes ces histoires-là qui, en grandissant, m’ont inspirée à me dire « pourquoi ces auteurs ont associés un signe à leurs personnages ? ».

Dans ton nouveau roman, « Witch Game », de quels signes sont les personnages ?

Dans « Witch Games », il y a 5 personnages qu’on suit beaucoup (deux personnages principaux et trois personnages secondaires :

  • Freïa : Bélier (impulsive, fonceuse, sang-chaud, hardie, dynamique, peur de rien, naïve dans sa manière de voir le monde). Le « Bélier » est le signe du guerrier/de la guerrière.
  • Lionel : Scorpion (brun ténébreux typique du signe, posé, passionné, il se donne à 200%, très loyal)
  • Sedna, la meilleure amie de Freïa : Scorpion (différente de Lionel, plus dans le côté magnétisme, dans la magie, spiritualité, dans le côté intuitif. Elle est blogueuse sexologue)
  • Son amoureux, Dorian : Taureau (calme, patient, très têtu, reste sur ses idées, très traditionnel, matérialiste)
  • Artémis (2ème meilleure amie de Freya) : Gémeaux (solaire, extravertie, bonne communicante mais aussi double-face)

Est-ce que leurs caractères sont liés à leurs signes ? Et si oui, à quel point ?

A 100%. Je voulais essayer de représenter leurs énergies, en fonction de leurs réactions.
Et sur tous les retours que j’ai eus jusqu’ici, les lectrices captaient vraiment bien l’énergie « Bélier » de Freya, qui réagit sur un coup de tête, donc je suis plutôt contente !

Est-ce que les lecteur.ices ont été capable de deviner les signes des personnages dans ton roman ?

Alors, petite confidence, certaines lectrices ont lu les pages bonus avant de lire l’histoire.
Mais en lisant l’histoire, elles réussissaient à reconnaître les signes dans l’histoire.

Comment l’astrologie a influencé l’écriture de cette histoire ?

Alors, l’astrologie a été mise par petit zeste. Je ne voulais pas que l’histoire tourne autour de ça uniquement. L’astrologie vient pour les personnages qui sont fan de ça ou les connaisseur.euses (un minimum) s’ajouter à la compréhension des personnages. On comprend mieux pourquoi Freya est aussi paradoxale avec son envie de foncer mais aussi de faire les choses bien. Mais l’astrologie n’influe en rien sur la trame de l’histoire.

La seule chose influencée par l’astrologie, c’est quelque chose d’annoncé dès la première page. Freya a 23 ans au début du roman, elle va sur ses 24 ans. Or, à 24 ans, tu as ton 2ème retour de Jupiter (qui est une année d’abondance). Du coup, ses parents veulent qu’elle reprenne le flambeau à ce moment-là. C’est la seule chose impactante et qui est choisit sur la base de son thème astral.

Etant donné que l’héroïne est une sorcière, on a aussi tout le côté ésotérique qui est mis en avant (l’astrologie certes, mais aussi la lithothérapie, la numérologie, les cartes etc…)

Peux-tu nous parler du roman ? A qui le conseillerais-tu ?

Ce roman est une invitation à voir l’Amour différemment. C’est un challenge que j’ai décidé de prendre ! Quand on lit un roman d’amour, on s’attend à ce que les protagonistes se mettent en couple à la fin, et que tout le livre, ce soit juste eux qui se tournent autour avec des péripéties. Sauf que moi, je voulais faire les choses différemment ! J’ai voulu qu’on voit les problématiques qu’on connait au début d’un couple, notamment les six premiers mois qui sont, selon moi, les plus compliqués à vivre. Je voulais montrer comment un couple peut affronter ces problèmes de début de couple pour que la relation soit saine pour l’un comme pour l’autre. Ce sont deux univers (littéralement) qui se rencontrent…

Ce roman est pour toutes les petites filles qui ont grandi en étant fan de Buffy contre les Vampires, de Charmed, des Witch, de Sabrina l’Apprentie Sorcière (l’ancien comme le nouveau). Celles qui recherchent tout ce côté un peu magique, très sombre (mais pas trop). La magie, on a presque envie d’y croire, de se dire « mais moi aussi je pourrais faire ça ». Pour celles qui sont de « sorcières 2.0 » comme j’aime le dire.

Mais aussi pour les lecteur.ices qui veulent voir des personnages féminins forts, avec des tempéraments bien à elles. C’est souvent un retour qu’on me fait donc je suis ravie.

Pour finir, j’ai envie de dire que si quelqu’un veut mêler astrologie et histoire, c’est une super idée. On est pas obligés d’être expert en astrologie pour le faire. L’astrologie est une représentation de notre société (pourquoi telle énergie est représentée comme ça etc.) et s’en servir pour créer des personnages permet de se questionner sur la société, d’une certaine manière.

Si le roman vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Merci pour cet article qui met l’astrologie au premier plan de l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :