Magie, quête et dragon : La Rose et l’Oeil du Dragon [T1]

Auteure : Morgane Triskel
Editeur : Destiny Editions
Genre : Fantasy

Résumé : Sur une île où la magie a disparu et où les hommes l’ont oubliée demeure un vestige du passé. Lorsque le grand dragon Ailes-de-Feu a sauvé Mermontvite des flammes, il a annoncé le retour de l’ombre et des conflits par les actes d’un Sang- Rouge et d’un Sang-de-Cristal. Ce temps est bientôt venu.

Si je vous dis « dragon », « magie » et « quête », vous me dites ? Bien évidemment, « La Rose et l’Oeil du Dragon ». Je l’avoue, j’étais curieuse et j’avais hâte de le lire (en même temps, tu me dis « dragon » évidemment que j’ai envie de le lire…) Et avant même ma lecture, je dois reconnaître une chose : c’est un beau livre. La couverture est jolie, assez sombre mais avec un beau dégradé d’orange qui la rend assez mystérieuse et l’intérieur est également très sympathique (j’adore les illustrations de chapitres). Avec tout ça, j’avais plutôt hâte de commencer ma lecture… Maintenant, qu’est-ce que j’en ai pensé ?

L’intrigue…

Le roman nous présente le personnage de Gabrielle. Jeune serveuse, elle aspire à devenir une guerrière et faire partie des chevaliers, un privilège réservé normalement aux hommes et surtout aux nobles. Mais Gabrielle est déterminée : une fois qu’elle est décidée, impossible de l’arrêter. Et elle touche son rêve du doigt lorsqu’elle fait la rencontre d’Arthagnen de Rodecourt. Un homme solitaire qui réalise des missions secrètes, ce qui ne fait que nourrir l’envie d’aventure de Gabrielle. J’ai aussi très bien retenu le prologue, ce qui fait que chaque avancée dans le parcours de Gabrielle me faisait redouter de la voir dans « cette » situation… Mais ce n’est pas pour ce tome 1.

L’héroïne…

J’ai aussi beaucoup aimé l’évolution du personnage de Gabrielle. Par moment, surtout au début, elle était parfois énervante (dans le sens où elle voulait que tout le monde la traite en adulte alors qu’elle ne savait rien du monde extérieur ou des règles de la société). Mais plus le roman avance, plus elle devient mature et intéressante. Elle a certes des défauts (qu’elle reconnait par ailleurs), mais ça reste un personnage complexe avec une psychologie bien définit. Et son évolution parait vraiment naturelle, ce qui est un énorme bonus. Sa relation avec Arthagnen est vraiment très belle, même si  je n’ai pas vraiment compris si c’était une relation plutôt père/fille ou s’il y avait plus à voir dans leurs interactions…

Les personnages secondaires…

Un personnage qui m’a aussi beaucoup surprise, c’est Julian. La princesse du royaume, qui m’a paru tout d’abord être juste une gentille petite sœur et une jeune fille curieuse, s’est avérée être bien plus. C’est un peu du spoil d’en parler, donc je vais être concise, mais disons que c’est un personnage dont j’attends énormément dans les prochains tomes. Tout le monde semble s’être mis d’accord sur ce qu’elle peut devenir, donc j’attends de voir s’ils ont raison ou si elle sera capable de changer sa destinée… Et au-delà de ça, j’attends de voir quel genre de relation elle va avoir avec Gabrielle.

Conclusion

Honnêtement, c’est une lecture qui m’a beaucoup surprise. Je ne m’attendais pas du tout à être aussi happée par l’univers et les personnages. Les retournements de situations sont très bien pensés et amenés, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Pareil pour l’évolution des relations entre les personnages, c’est fait très naturellement et je ne savais jamais qui allait devenir ami.s avec qui ! Les personnages de Julian et Gabrielle sont, pour moi, les deux plus intéressants (pour le moment). J’ai vraiment hâte de savoir comment cette relation va évoluer et dans quel sens… Hâte de découvrir le tome 2 !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :