Maladie, famille : Mes maux en couleurs

Auteure : Diane Wattrelos
Editeur : Leduc
Nombre de pages : 200
Genre : Biographie

Résumé

« Ma vie a basculé une nuit où tout semblait pourtant si calme. La bête s’est glissée dans mon corps et ne m’a plus laissé une journée de répit. Il a fallu attendre des années pour, qu’enfin, on puisse poser un nom sur cette pathologie : l’algie vasculaire de la face. Les médecins la surnomment « la maladie du suicide » et comparent l’intensité de sa douleur à une amputation sans anesthésie.

Ne pouvant me résoudre à vivre avec cette douleur insoutenable, j’ai tout essayé, faisant souvent même office de cobaye. Épuisée par les multiples traitements et mutilée par mes 12 opérations, je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Il était alors vital pour moi de donner un sens à tout ce combat.

J’ai pris conscience que chaque moment de répit avec ma famille et mes amis, même court, était essentiel et allait me permettre d’affronter chacune de mes épreuves. Désormais, je vois la maladie comme une force incroyable qui m’a permis de devenir la femme que je suis aujourd’hui : déterminée, forte et persévérante.

Elle m’a fait grandir et m’a donné une vision de la vie si juste et unique à la fois. Cette capacité à rebondir je la dois à mon histoire. Aujourd’hui, j’ai pris conscience plus que jamais qu’il était urgent de vivre et que, même si mon bonheur était un combat de chaque instant, j’en sortais victorieuse chaque jour ! »

Fin 2021, j’ai reçu un mail de la part des éditions Leduc. J’ai été sélectionnée comme partenaire pour 2022. Oh joie ! C’est une maison d’éditions que j’aime beaucoup, dont je suis les parutions. En plus, c’est l’une des rares maisons d’éditions qui publient des romans grâce auxquels je peux avoir des discussions avec ma maman (elle adore les développements personnels). Qui dit partenaire, dit services presses.

Et il se trouve que début Janvier, j’ai reçu un gros colis de leur part, contenant quatre livres : deux services presses et deux livres bonus, un cadeau de Noël en quelque sorte. Les deux livres sont des épreuves non corrigées, c’est-à-dire des manuscrits de livres qui vont sortir bien plus tard dans l’année. J’ai décidé de commencer par celui qui m’intriguait le plus : Mes Maux en Couleurs.

Mon Avis

Quand j’ai fait mes stories parlant du colis Leduc, beaucoup m’ont parlé de ce livre, expliquant qu’iels suivaient le compte Instagram du même nom. De mon côté, je ne connaissais pas. J’ai ouvert ce livre sans savoir à quoi m’attendre, ni même de quoi ça allait parler (bon ça c’est faux, j’ai lu le résumé).

J’ai décidé de me lancer dans ce livre comme ça, un soir, parce que j’avais envie de lire quelque chose de court. Le livre faisant environ 200 pages, c’était parfait pour l’occasion. Ou pas ? Ce livre m’a remuée. Et pas uniquement dans le bon sens. En lisant ce livre, on passe de l’incompréhension à la colère, puis à beaucoup d’émotion (dans le sens où on est ému). Ce livre est une biographie, rien n’est romancé. Et c’est ce qui rend certains passages d’autant plus frustrant et énervant. C’est du réel. Des gens ont vraiment fait ça, on vraiment dit ça, on réellement vécu tout ça.

Comme énormément de gens, je pense, je ne connaissais pas l’algie vasculaire de la face. Je ne savais rien de cette maladie, je ne savais même pas que des gens pouvaient souffrir à ce point. Si j’avais su à quel point ce roman allait me mettre dans tous mes états, j’aurai peut-être choisi de le lire plus tard. Ou de le lire à un autre moment.

Ce Parcours…

Le parcours de Diane est éprouvant. Il est dur, il est incroyablement violent et pourtant, il est inspirant. On découvre une femme incroyablement forte, une battante bien plus impressionnante que n’importe quelle héroïne de Fantasy parce que Diane, elle est réelle. Elle est aussi réelle que vous et moi.

Evidemment, j’ai aussi été énormément touchée par sa résilience, certes, mais aussi celle de ses proches. Une maladie, ce n’est jamais simple à vivre, que ce soit pour la personne malade mais aussi pour son entourage. Avoir un entourage qui vous soutient et vous accompagne, quel que soit le chemin emprunté, c’est extrêmement important.

Conclusion

Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce livre. Je vous encourage vivement à vous le procurer.
Il sort aujourd’hui, le 12 avril 2022. Si vous ne deviez faire qu’une chose aujourd’hui, c’est acheter et lire ce livre. Lire et soutenir cette femme, cette mère et toute cette famille. Mais aussi, lire et comprendre cette maladie et la connaître. On n’a pas idée de la douleur que peuvent ressentir les autres jusqu’au moment où on sait de quoi ils parlent. Eh bien lisez.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :