Marvel, fanservice, araignés : Spider-Man No Way Home

Le dernier article que j’ai écrit au sujet d’un film date du 22 Octobre 2021. Et je parlais du film spécial Halloween de « Toy Story ». Autant vous dire que ça faisait un moment que je n’avais rien écrit concernant des films (même si j’en ai vu depuis). Et je sais, le film est sorti depuis plus d’un moins maintenant, mais je voulais attendre que tout le monde l’ai vu avant d’en parler (parce qu’en parler sans spoiler me paraissait compliqué). En tant que grande fan de MARVEL, c’était probablement LE film Marvel que j’attendais le plus en 2021. Est-ce que c’est celui que j’ai préféré ? Non. Est-ce que j’ai passé un moment incroyable ? Oui. Est-ce que c’était le meilleur cadeau de Noël possible ? Evidemment. Bref, on va parler de « Spider-Man : No Way Home » (avec spoilers, donc si vous ne l’avez pas vu, il faut partir !).

Reprenant directement après la scène de fin de « Spider-Man : Far From Home » où l’identité secrète de Spider-Man était révélée au grand jour après la mort de Msytério, ce film montre donc les conséquences de ce moment sur la vie de Peter. Désormais détesté par 50% de la population, perçu comme le meurtrier de Mystério et incapable de faire 3 pas sans que quelqu’un ne vienne l’aggresser, Peter ne peut compter que sur sa tante, Happy, MJ et Ned pour le soutenir. Parce qu’il est désormais perçu comme un meurtrier présumé, ni lui, ni ses amis ne peuvent intégrer l’école de leurs rêves : le MIT. Accablé de remords envers ses amis, Peter se tourne vers la seule personne capable de l’aider : Doctor Strange. Et c’est là, alors que le sort qui aurait dû faire oublier à tout le monde que Peter est Spider-Man rate, que le film commence vraiment.

Mon problème avec le film (?)

Qu’on ait vu le film ou non, on a tous vu les bandes-annonces qui montraient le retour des méchants iconiques des précédents films Spider-Man : Electro, Doc Oc’, le Bouffon Vert, l’Homme-Sable et le Lézard. On a aussi tous vu passer les théories disant qu’Andrew Garfield et Tobey McGuire allaient être dans le film, et celle disant que Matt Murdock y serait aussi.

Et comme toutes les théories se sont révélées vraies, le film est vite devenu une sorte de gros, gros cadeau de Noël pour tous les fans de Marvel. Il y a eu énormément de fanservice et l’ouverture du multivers était lancée. J’étais ravie de revoir les autres Spider-Man (j’avais beaucoup aimé celui d’Andrew Garfield), j’étais très contente de voir Matt Murdock aussi, mais… Le scénario du film reste bancal. Oups ?

Le Fan-Service

J’ai adoré le film, j’étais super heureuse de voir tous les clins d’oeils, le fan-service, les références. Mais quand on se penche sur le scénario… Il est assez creux ? Certes, le Spider-Man principal (celui de Tom Holland) a un arc narratif défini et qui est, pour moi, la meilleure chose du film. On le voit grandir, mûrir, devenir le Spider-Man que tout le monde voulait qu’il soit et ça fait plaisir.

Du côté d’Andrew et Tobey, il n’y avait pas vraiment grand-chose à faire évoluer. On voulait juste voir où ils en étaient dans la vie et c’est ce qu’on a eu (même si on a eu l’arc de « rédemption » du Spider-Man d’Andrew Garfield, avec son sauvetage de MJ). Ils sont au final assez peu présent dans le film si ce n’est pour la fin et quelque part tant mieux ? Ils sont géniaux sur tous les moments où ils sont là.

Bien sûr, le bref passage avec Matt Murdock m’a beaucoup fait sourire (même si mon père à côté de moi n’a rien compris, parce que pour lui Daredevil c’est Ben Affleck). Je suis très heureuse de savoir que cette série redevient canon avec le MCU. Maintenant, introduisez-moi Quake !

Les vilains

De mon côté, c’est plutôt au niveau des méchants que ça part en vrille… En fait, l’idée même de les garder sur la Terre de Peter (Tom Holland) pour les soigner est…bancale ? A quel moment est-ce que c’est devenu son problème ? Alors je sais, le principe même de Spider-Man c’est qu’il aide tout le monde, même les méchants, mais là ?

A quel moment sa tante, qui le voit souffrir du fait qu’à cause de son identité de super-héros, il pénalise ses amis, sa famille et son AVENIR, lui demande de continuer à souffrir pour aider des gens qui veulent plus ou moins le tuer ? Je dois avouer que j’étais assez sceptique sur cette idée, mais peut-être que je ne connais pas assez bien le personnage de Peter Parker (je n’ai pas lu tous les comics concernant le personnage).

Et vous, vous l’avez vu ?
Qu’en avez-vous pensé ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :