Métro, boulot, enquêto(ns) : Un Trop de Si


Auteure : Lysn
Auto-Edition
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 234

Résumé : Tout aurait pu être tellement simple si Soa ne s’était pas levée en retard ce matin-là. Bien moins éprouvant si elle n’avait pas pris ce nouveau trajet, si elle n’avait pas regardé. Pourtant c’est arrivé.
Soa est la candidate idéale au métier d’observatrice. Mais soyons réalistes : ce métier n’existe pas. Et soyons raisonnables : il ne lui reste que peu de temps pour trouver une entreprise et ainsi poursuivre ses études en alternance.
Âgée d’à peine 20 ans, elle se laisse porter par un quotidien lisse dans lequel les doutes et les craintes s’inscrivent de jour en jour. Jusqu’à ce matin-là.
Alors qu’elle emprunte un trajet différent et qu’elle s’adonne à ses fidèles observations, une scène inattendue se déroule sous ses yeux. Une poignée de secondes. C’est le temps que Soa met pour réagir. La voilà embarquée dans une aventure teintée de rencontres improbables, où seront mises à l’épreuve chacune de ses attentes.

Quand j’ai commencé à faire mes battles d’auteurs en auto-édition sur Instagram, je voulais simplement faire découvrir des auteurs que je connaissais à un public plus large. Avec le temps, j’ai pu moi-même découvrir de nouveaux auteurs et de nouveaux romans. Et, la surprise, j’ai même pu travailler avec certains de ses auteurs (dans le sens où j’ai pu lire leurs romans et en parler sur le blog). C’est exactement comme ça que j’ai pu découvrir le roman « Un Trop de Si ». Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, le résumé est relativement flou, alors j’ai commencé le roman avec beaucoup de curiosité.

La première chose à dire, c’est que l’intrigue surprend. On commence par le train-train quotidien de Soa, une jeune étudiante en communication à la recherche d’une alternance. Elle nous parle de ses insomnies, de sa difficulté à trouver une entreprise pour son alternance et, ce jour-là, du fait qu’en manquant son réveil, elle a dû improviser pour arriver à l’heure. Or, ce fameux jour, elle croise deux personnes dans le métro : un jeune homme qu’elle trouve extrêmement bien habillé, avec des baskets customisées ; et une jeune femme visiblement secouée qui laisse tomber son téléphone dans la rame en quittant le métro. Téléphone qui est ensuite ramassé par une tierce personne…lançant Soa et Aleks (monsieur bien habillé) dans une quête pour retrouver la propriétaire du téléphone…et l’aider avec des problèmes personnels. Le roman prend aussi en compte des intrigues plus secondaires, comme la recherche d’alternance de Soa, son amitié avec Mélissa ou encore sa relation avec Aleks.

Niveau personnage, justement : nous avons Soa (à qui je ressemble trop pour que ça soit normal), une jeune étudiante au cœur d’or qui souhaite aider le plus possible la propriétaire du téléphone. Elle se lance dans l’aventure à cœur perdu et va jusqu’au bout, même quand ça devient dangereux (pour elle et pour les autres). Elle a également une très bonne relation avec son frère et sa mère, avec lesquels elle a des conversations intéressantes pendant le roman (surtout avec sa mère qui devine facilement que quelque chose ne va pas).
Il y a Aleks, que j’ai beaucoup apprécié. Un jeune homme avec la tête sur les épaules, de bonnes idées, c’est clairement le plus réfléchi du groupe. Il pense avant d’agir (contrairement à Soa) et semble avoir un passif compliqué (ce qui est renforcé à la fin du tome I, du coup, mais je ne vais pas spoiler). J’ai très hâte d’en savoir plus sur sa vie et son passé !
Et enfin Mélissa, la meilleure amie de Soa et la technicienne du groupe. Passionnée par le hacking, c’est grâce à elle que l’intrigue avance la plupart du temps. Très protectrice envers Soa, j’ai adoré leur relation et je trouve que c’est une très belle façon de décrire ce type d’amitié.

En conclusion, c’est un roman qui m’a beaucoup surprise. L’intrigue m’a surprise. Les personnages m’ont beaucoup touché, surtout Soa et Aleks (qui, je l’espère, vont continuer de se rapprocher dans le tome II, du coup). Le personnage de Soa a beaucoup de similarités avec moi-même (notamment la non-envie de se lever le matin) et c’est un personnage très agréable à suivre. L’intrigue est assez surprenante, je ne m’attendais pas du tout à ça en commençant le roman ou en lisant le résumé ! Je recommande vivement cette lecture !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :