Meurtre(s), amitié et plantes : Le Cas Van Noorden

Auteur : Raphaël Passerin
Editeur : Editions du Val
Genre : Thriller
Nombre de pages : 213

Résumé : Trois amis de fac en retrouvent un quatrième, expatrié au Canada, après sept années de séparation. L’occasion unique de renouer avec Carl pour Audric, Victor et Tony, mais l’ambiance ne prend pas. Haine recuite, passé trouble, un dîner qui brûle et la concorde part en fumée. Et lorsque enfin les esprits s’apaisent autour d’un verre, l’impensable se produit : le corps de Carl Van Noorden est retrouvé sans vie. Alors les cicatrices s’ouvrent, les passions s’exacerbent, les accusations fusent et convergent, vers qui ? Vers l’hôte d’un soir : Audric Herbert, principal accusé.
Sadegh Hossein Yavari, lecteur de polars et livreur de sushis, a raté l’examen du barreau deux fois. C’est pourtant à ce loser magnifique qu’incombe la tâche d’innocenter « monsieur H », son client favori. Une énigme en chambre close, des suspects à la pelle, un coupable trop évident. Sadegh devra-t-il enquêter dans trois pièces, à trois kilomètres ou sur trois continents ?

Depuis quelque temps, grâce à Instagram et au blog, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir de nombreux auteurs et auteures, ainsi que des maisons d’éditions auxquelles je n’aurai jamais songé auparavant. J’ai même pu élargir mes horizons en termes de lecture ! Moi qui n’aimais pas vraiment lire autre chose que de la Fantasy ou de la Science-Fiction, j’ai pu me lancer dans les Thrillers, les romans psychologiques, les romans historiques, la Romance, le Polar, le Contemporain… Plein de genres auxquels je n’aurai jamais songé donner une chance par le passé. Et aujourd’hui, c’est exactement le type de roman auquel je pense : « Le Cas Van Noorden », un thriller d’un auteur francophone ! Qu’est-ce que j’en ai pensé ? Je vous raconte ça.

Le ton est donné dès le prologue : les descriptions sont crues, on découvre une affaire sordide et on comprend tout de suite que le roman sera noir et assez réaliste. J’admets qu’en le lisant, j’étais un peu confuse et je me suis demandé si le roman ne s’ouvrait pas sur la fin, ce qui a pas mal attisé ma curiosité. Suite à ça, le premier chapitre nous permet de découvrir nos personnages : Audric, Victor, Tony et Carl. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont haut en couleur ! Ce sont quatre amis et on le ressent/comprend assez rapidement, que ce soit leur façon de se parler entre eux ou de parler d’eux à d’autres personnes, tout est fait pour que l’on ressente leur amitié de longue date. Au final, les premiers chapitres nous présentent surtout trois des quatre compères : Audric, Victor et Tony. Les trois amis se lancent dans des débats littéraires passionnés, tout en sachant qu’ils ne sont plus vraiment sobres…tandis que Carl se « fait désirer » (jusqu’à la découverte de son corps, évidemment). L’humour est de la partie, malgré le côté très froid et réaliste du thriller, ce qui rend la lecture agréable et assez rapide, au final ! Et le roman commence vraiment une fois la découverte du corps de Carl effectuée.

Au niveau des personnages, nous avons donc Tony, que l’on découvre ivre, sans filtre et qui visiblement aime beaucoup inventer des surnoms pour tout le monde. Il y a également Audric, qui reçoit tout le monde chez lui pour un dîner de retrouvailles, très fier de son métier de professeur et qui adore parler littérature. Puis il y a Victor, un épris des lettres également qui parle toujours avec un langage très soutenu. Au départ, c’est même difficile de se demander ce qui a pu lier trois personnes aussi différentes. Le roman permet de revenir sur le passé et les journées des personnages, afin de pouvoir les innocenter quant à la mort de leur ami. Dernier arrivé, le personnage de Sadegh, qui joue un peu le rôle du policier et interroge les amis tour à tour pour en découvrir plus sur ce mystérieux corps retrouvé chez Audric on ne sait trop comment. Grâce à lui et aux trois autres garçons, on peut également découvrir le personnage de Carl Van Noorden, qui visiblement est un « workaholic » ou un accro au travail. C’est finalement le personnage de Sadegh que l’on suit le plus à travers le récit puisque c’est majoritairement lui qui va se charger de l’enquête.

Je pense tout de même que c’est la fin qui m’a le plus surprise. Ce n’est pas vraiment une fin à laquelle on s’attend dans un thriller…si ? Je ne vais rien vous révéler dessus, mais j’admets qu’en la lisant puis en me rendant compte que c’était fini, j’ai eu un petit choc et un petit moment de « et la fin ? ». L’histoire n’est pas simple, il y a quelques rebondissements et un fil rouge parfois un peu complexe à suivre, mais le récit est prenant. On a envie de connaître le fin mot du livre, on a envie d’essayer de deviner qui a tué qui et pourquoi, de jouer les inspecteurs et de boucler la boucle.  

C’est un récit qui m’a surprise, par la plume de l’auteur mais également par son déroulement. Ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Les personnages sont tous intéressants, avec chacun leurs psychologies et leurs façons de réagir aux diverses nouvelles, même si c’est bien Sadegh que l’on suit le plus. Il y a quelques passages assez drôle, même si c’est plutôt le réalisme et le suspens qui règnent en maître sur la majorité du récit. Le roman se lit rapidement, on est très vite pris dans cette histoire mystérieuse et on a envie d’en connaître à la fois le dénouement mais également tous les tenants et aboutissants (ce qui est permet grâce à l’enquête qui nous permet de revenir sur le passé et les relations des divers personnages). Une très belle découverte, en sommes.

Articles recommandés

9 commentaire

  1. Il a l’air sympa !! Comme quoi renouer avec de vieilles connaissances c’est pas toujours une bonne idée 😅

  2. Ce thriller à l’air assez macabre, je le note car il pourrait me plaire en tout cas

  3. Lestestsdestephanie

    Oh je pense qu’il me ferait accrocher

  4. Ah ouais il me dit bien 🙂

  5. Je pourrais me laisser tenter ! Merci pour la revue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :