Mythologie, divinités, compétition et vengeance : Lore

Auteure : Alexandra Bracken
Editeur : Quercus
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 547

Résumé : Tous les sept ans, l’Agon commence.
En guise de punition pour une rébellion passée, neuf dieux grecs sont forcés de parcourir la terre comme des mortels, chassés par les descendants d’anciennes lignées, tous désireux de tuer un dieu et de saisir leur pouvoir divin et leur immortalité.
« Il y a longtemps, Lore Perseous a fui ce monde brutal à la suite du meurtre sadique de sa famille par une lignée rivale, tournant le dos aux promesses de la chasse éternelle de gloire. Pendant des années, elle a repoussé toute pensée de vengeance contre l’homme – maintenant un dieu – responsable de leur mort. «Pourtant, alors que la prochaine chasse commence à New York, deux participants lui demandent de l’aide: Castor, un ami d’enfance de Lore que l’on croyait mort depuis longtemps, et Athéna gravement blessée, parmi les derniers dieux originaux.
« La déesse propose une alliance contre leur ennemi commun et, enfin, un moyen pour Lore de laisser l’Agon pour toujours. Mais la décision de Lore de lier son destin à Athéna et de rejoindre la chasse aura un coût mortel – et pourra ne pas suffir à arrêter la montée d’un nouveau dieu avec le pouvoir de mettre l’humanité à genoux.

Méduse. Je pense que mon amour pour cette légende n’est inconnue pour personne. J’ai toujours trouvé le mythe de Méduse intéressant (et si vous ne le connaissez pas, je vous renvoie à mon article sur le sujet) et surtout, tragique. Alors évidemment, en voyant fleurir sur Instagram des posts de Bookstagrammeurs américains et anglais, puis français, qui parlaient avec beaucoup d’éloges d’un roman s’intitulant « Lore » et qui, selon la couverture, semblait traiter du mythe de Méduse, je n’avais qu’une hâte : le lire ! J’ai fini par craquer et le commander, et j’ai tenu environ une semaine avant de me plonger dedans. Qu’en ais-je pensé ? Je vous dit tout ça…

On commence l’histoire avec le personnage de « Lore » dans un club souterrain, lors d’un combat de boxe avec un jeune homme un peu trop « grande gueule » et sexiste. Le combat dure assez peu de temps, le garçon terminant à terre, tandis que la jeune femme enchaîne sur un autre match…qui dure encore moins longtemps, car en face se trouve Castor, son ex-meilleur ami qu’elle pensait mort. A partir de ce moment-là, tous les souvenirs qu’elle refoulait depuis un moment refont surface et la voilà à nouveau plongée dans l’Agon, cette fameuse compétition qui à lieu tous les sept ans, pendant lesquels les « Chasseurs » (dont elle est supposée faire partie) traquent et tuent les Dieux, devenus mortels, pour prendre leurs pouvoirs et devenir les nouveaux Dieux (jusqu’au prochain Agon, où ils seront traqués à leur tour). Un compétition qu’elle avait réussi à fuir et éviter pendant de nombreuses années, jusqu’au retour de Castor et l’arrivée d’une des nouvelles Déesses, Athéna, sur le pas de sa porte. Le roman est divisé en cinq parties et la première est clairement là pour faire l’exposition (avec quand même un peu d’action). On apprend ce qui est arrivé à la famille de Lore, comment elle a survécu jusqu’ici, on découvre même le personnage de Miles, le meilleur ami gay de Lore et on comprends les règles de l’Agon et ce que la jeune femme risque en liant son destin à celui d’Athéna. Et chaque partie se termine sur une sorte de cliffhanger, rendant quasi-impossible de fermer le roman et aller dormir (mais j’ai quand même réussi !).

J’ai adoré le personnage de Lore. Son combat, sa détermination, sa naïveté aussi, par moment. C’est un personnage qui, du début à la fin, reste profondément humain. Elle fait des erreurs et en paye le prix, mais elle apprend de ses erreurs et grandit par la suite. C’est tellement rare d’avoir une héroïne comme celle-ci que je me devais de le souligner. Sans entrer dans les spoilers, la fin est exactement ce que j’attendais. J’ai eu un sourire sur les lèvres en la lisant, parce que c’est exactement ce que je voulais pour notre héroïne. Qui plus est, certains chapitres sont en réalité des flash-backs, permettant aux lecteurs de découvrir le passé de Lore et comprendre pourquoi elle en est là aujourd’hui. Elle a été trahie plus d’une fois, blessée et laissée pour morte, mais elle s’est toujours relevée. Et si ça, c’est pas du modèle féminin dont on a besoin, je ne sais pas ce que c’est ! Pour le reste des personnages, j’ai eu un gros coup de coeur pour Castor, aka Cas. Si Supernatural m’a appris une chose, c’est qu’un homme nommé « Cas » est forcément une bonne personne et ce roman n’échappe pas à la règle ! Cas est le meilleur ami dont on rêve tous. Loyal, il apporte toujours un soutien indéféctible à Lore, il sait aussi la confronter quand elle est dans l’erreur et il n’a pas peur d’admettre qu’il a peur d’admettre être faible. Miles est assez effacé, du coup, étant donné qu’il n’est pas directement impliqué dans l’histoire, mais j’ai tout de même apprécié ce personnage qui permet à Lore de garder la tête froide.

L’intrigue avec les différentes divinités et leurs réincarnations est vraiment intéressante. J’ai adoré découvrir les nouveaux portraits des Dieux, leurs relations entre eux et leurs buts, ainsi que toute la réflexion autour du pardon qui semble être le thème fort de ce roman. Tout le monde cherche le pardon de quelqu’un. Les Dieux, celui de Zeus, afin de pouvoir quitter l’Agon et retourner auprès de lui ; Lore, le sien, pour ce qui est arrivé à sa famille, mais aussi plus tard celui de Cas et Miles pour s’être détournée d’eux à un moment-clé. Bref, tout le monde cherche un pardon et je ne sais pas si c’est le mood dans lequel j’étais lors de ma lecture, mais ce roman m’a vraiment arraché une larme. C’est sans hésiter un coup de coeur, je n’avais pas ressenti une telle passion pour un roman depuis Janvier avec « The Inheritance Game ». En même temps, j’aurai dû m’en douter : Alexandra Bracken, la mythologie grecque et il y a même une discussion entre Lore et Athéna au sujet de Méduse ! Que demandez de plus ?

Bref, je vous encourage plus que fortement à découvrir ce roman si ce n’est pas déjà le cas, je pense que vous adorerez cette histoire, les personnages et tout ce qui ensuit ! C’est 100% un coup de coeur pour moi !

Articles recommandés

2 commentaire

  1. J’en ai beaucoup entendu parler lors de sa sortie et principalement dans les unboxing de la Fairyloot (du mois dernier je crois), mais je n’avais pas encore lu d’avis sur l’histoire. J’avoue que tu le vends plutôt bien et ces derniers temps j’ai envi de mythologie grecque (pourquoi ? je n’en n’ai aucune idée) alors why not !

    1. Merci pour ton commentaire ! Et je recommande à 200 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !
%d blogueurs aiment cette page :