Non, ça ne se mange pas !

Hier, en me creusant les méninges pour trouver une nouvelle idée d’articles, je me suis rendue compte que je n’avais encore jamais rien écrit sur les créatures fantastiques, alors que j’ai un onglet « cryptides et créatures » sur le blog. Du coup, ceci est ma tentative de commencer cette nouvelle série ! Et contrairement aux cryptides, pour lesquels des scientifiques (nommé les cryptozoologues) sont à la recherche de preuve de leurs existences (ou de leur non-existence), les créatures dont je vais parler aujourd’hui on un taux d’existence probable de 0%. Aujourd’hui, nous allons parler des Brownie (et non, ils ne se mangent pas !), qui ont inspiré de célèbres créatures dans un roman jeunesse bien connu.

Les Brownies, c’est quoi ?
Non, ce terme ne désigne pas uniquement ce délicieux gâteau au chocolat (dans lequel certains hérétiques mettent des noix d’ailleurs, j’ai toujours détesté cette recette mais passons). Pour les amateurs de créatures fantasy, ou les gens curieux qui ont déjà tapé ce mot sur internet sans ajouter « recette » juste derrière, ce mot désigne également une créature bien particulière. Il s’agit d’une créature issue du folklore écossais décrite comme un génie bienfaiteur du foyer. Les Brownies sont connus et décrits comme des êtres mesurant environ 90cm, dépourvus de nez, couverts de poils et dotés de grands yeux bleus. Ils ont pour habitude de s’occuper du foyer de leurs maîtres, ainsi que de leurs enfants. Dans certains contes, on leur attribue également le fait de divertir leurs maîtres en jouant avec eux aux échecs ou encore de chanter.

Leur nom provient, selon les dires, des vêtements bruns en lambeaux vêtus par ces petits lutins. Ils aiment vivre dans le grenier ou la cave de la maison d’un humain, donc chauffez ces endroits pour eux et alimentez-les bien si vous voulez les garder. Leurs nourritures favorites sont le lait, le miel, la bière et les gâteaux. Ils se montrent rarement, et quand ils le font, c’est sous la forme d’un visage ridé avec de grandes barbes et moustaches. Le comportement de ces petites créatures peut varier en fonction de chacun, mais ils sont connus pour être bon et sans perversités. Les Brownies sont connus pour quitter le foyer si on leur donne un vêtement en cadeau (ce qui devrait vous rappeler quelque chose) ou si les propriétaires de la maison abusent de leur bienveillance. la plupart des maisons Ecossaises avaient une pierre, connue pour être la pierre du Brownie (Brownane’s stone) sur laquelle ils versaient toute sorte d’aliment et de liquides destinés au Brownie.

On trouve le Brownie dans d’autres cultures du monde, comme au Canada et aux Etats-Unis, certainement apportés par les immigrés écossais. Ils sont appelés « petits hommes » en Europe continentale, « Nis » au Danemark, « Domovoi » en Russie, ou encore « Yumboes » en Afrique du Nord et « Choa Phum Phi » en Chine. Effectivement, ils ont par la suite inspiré les « elfes de maison » dans la célèbre saga « Harry Potter ». Alors, je ne sais pas si l’auteure a elle-même confirmé ça ou si c’est juste une théorie, mais les ressemblances sont là.

Articles recommandés

10 commentaire

  1. coucou merci en tout cas pour cette épopée, cela m’a appris un peu plus des choses sur ses êtres ^^

  2. Les tests de Stéphanie

    oh je ne onnaissais pas du tout

  3. Les brownies ! C’est rigolo comme appellation !

  4. et bien j’en ai appris des choses. effectivement àa ce mange pas lol

  5. J’adore tes articles détaillés et si intéressants sur les habitants des univers fantastiques🥰

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :