Philosophie et histoires : Malou dit Vrai

Auteure : Gwen Guilyn
Editeur : Les éditions du Panseur
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 262

Résumé : Sur la place du marché, On raconte que la ville fut bâtie sur des strates d’histoires, et les rues tracées par des géants. On raconte aussi qu’Ivraie est née sur un tas d’ordures lors d’une nuit d’orage ; qu’il fut un temps lointain où Malou la sorcière était Reine.

On murmure à qui veut le croire que dans la Salle Ouverte aux Quatre Vents, le Vieux Roi a quitté son trône et marché vers sa mort, égrenant derrière lui la promesse de vœux exaucés, et qu’un Jeune Prétendant naitra de la mer pour faire advenir un nouveau cycle.

Entre ombre et lumière, comme un jeu de piste à travers les pages, Malou dit Vrai est une immersion dans les « On-dit » et les « non-dits » pour mieux comprendre leurs mensonges et leurs vérités. Plongez dans le dédale pour percer les secrets de familles qui empoisonnent Ivraie et l’entravent dans ces histoires qui constituent son héritage.

Il y a quelques temps, j’ai reçu un roman à la couverture orange qui m’a beaucoup intrigué. Je connais la maison d’édition depuis un moment. J’ avais pu lire une de leur précédente parution qui m’avait pas mal surprise (et je l’avais adorée !). Quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau roman et que le résumé m’a plû, j’ai voulu le lire. Bon, à cause de mon planning il m’a fallu un petit moment pour finalement ouvrir le récit… Mais c’est désormais chose faite. Qu’en ais-je pensé ? Je vous dis tout !

On découvre le personnage d’Ivraie, une jeune servante d’une sorcière nommée « Malou ». La jeune femme est arrêtée devant le stand de « On », un raconteur d’histoire. Le roman raconte donc l’histoire de cette jeune femme, élevée par une sorcière telle une esclave. On ne sait rien qu’Ivraie… Elle a été trouvée sur un tas de bois étant enfant et que c’est la sorcière qui l’élève depuis. Sans lui offrir le moindre amour. Elle souffre également d’une dissociation de l’identité sévère puisqu’une autre personne semble évoluer dans sa tête.

Le roman nous propose également d’autres histoires, puisque le thème global du roman, ce sont les histoires. Les histoires qui tissent qui nous sommes, celles qui nous font rêver et voyager et celles qui nous font peur. Le roman est difficile à comprendre au premier abord, avec les noms des personnages comme « On »… Ou le passage d’un point de vue à la première personne à la deuxième personne par moment. Mais on s’y fait et ça rend le roman encore plus intéressant !

Le personnage d’Ivraie est extrêmement intéressant. J’ai eu du mal avec la forme du récit au départ, j’ai tout de suite adoré ce personnage extrêmement réservé. Elle trouve sa salvation dans les histoires. Son chemin de vie au long du roman est très complexe et bien écrit. On la voit grandir, mûrir et tisser sa propre histoire à partir de celles des autres. Mais aussi de celles qu’elle découvre et celle qui lui manque.

Les révélations sont toujours extrêmement poignantes et incroyables, je ne me suis jamais ennuyée ! Le personnage de Malou, également, est plutôt difficile à cerner. On la dépeint comme une sorcière manipulatrice et fausse, mais on découvre petit à petit qu’il y a bien plus que ça derrière cette façade froide et distante. Ce n’est pas forcément le personnage que j’ai le plus apprécié, mais j’ai bien aimé ses interactions avec les autres, notamment Ivraie. Le personnage que j’ai apprécié le plus est probablement « Rage », mais il m’est difficile d’en parler sans vous spoiler tout le roman.

Pour finir, je vous conseille de lire ce roman. Certes, on est loin des romans pour jeunes adultes que je lis habituellement ; on est loin des récits de fantasy ou de science-fiction que je vous recommande… Mais c’est tellement mieux. Ce récit est bien écrit, avec une plume fluide et agréable. Il va vous retourner le cerveau. Vous pousser à une réflexion à laquelle vous n’auriez jamais songée. Vous faire découvrir des personnages et une intrigue à la fois complexe et extrêmement intéressante.

Articles recommandés

3 commentaire

  1. Lestestsdestephanie

    J’avoue que tu m’a donné envie de me laisser tenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :