Reconstruction et romance : Comeback

Auteures : Lyn Ashwood et Rachel Rose
Editeur : Kword Livres
Genre : Romance

Résumé : Emery Jung vit son rêve. Connu sous son nom de scène M, il est aimé par des millions de fans à travers le monde en tant que membre du groupe K-pop montant NEON, mais toute renommée a un coût, surtout quand une erreur peut avoir des conséquences virales. Alana Kim essaie d’oublier. Après qu’une perte tragique l’envoie en spirale, elle s’échappe dans sa famille en Corée, abandonnant son amour de la musique en cours de route. Cependant, ses plans déraillent lorsqu’elle rencontre littéralement M, la célèbre idole de la K-pop. Lorsque leurs chemins se croisent, Emery et Alana doivent travailler ensemble pour empêcher qu’un scandale ne ruine le succès de NEON, déclenchant un voyage d’amitié, d’amour et de guérison. Malheureusement, la célébrité et l’amour ne sont pas facilement compatibles, surtout dans le monde de la K-pop.

Après ma lecture du livre « Le Murmure des Papillons » (que j’avais adoré), Kworld Livres m’ont contacté pour me proposer leur nouvelle sortie : »Comeback ». Se déroulant toujours dans le monde de la kpop, mais plus dans les coulisses des groupes, j’étais curieuse de découvrir cette histoire. Je me suis alors lancée dans l’histoire d’Alana et Emery… Et j’ai (encore) dû sortir les mouchoirs.⁠ ⁠

Emery, l’idol brisé

D’un côté, nous avons Emery, aussi connu sous le pseudonyme « M ». Chanteur principal du groupe « Neon », qui est LE groupe de kpop le plus connu, il est vu comme un boute-en-train, toujours souriant. Mais Emery cache énormément de secrets… Et la seule personne qui le pousse à continuer est un fantôme : A. Une fan qu’il a croisé deux ans plus tôt par hasard et qu’il n’a depuis jamais revu. Une jeune fille qui l’a aidé alors qu’il était au plus bas et qu’il aimerait pouvoir retrouver pour la remercier. Honnêtement, j’ai rarement eu autant le cœur brisé pour un personnage. En dehors de tout ce qu’être une personnalité publique entraîne, la vie privée d’Emery est extrêmement compliquée et douloureuse. Et ses seuls moments de répit, c’est lorsqu’il est sur scène, avec les membres de son groupe ou avec Alana.

Alana, qui a perdu sa voi(x)e

Au-delà des deux héros, il y a également les membres du groupe. Contrairement à « Le Murmure des Papillons » où on avait clairement deux membres mis en avant, « Comeback » nous montre vraiment une cohésion de groupe. On assiste aux tensions, aux disputes, mais aussi aux conversations à cœur ouvert entre les membres. Le roman nous fait vraiment sentir que Neon est un groupe soudé et que les membres tiennent énormément les uns aux autres. Qu’ils sont une sorte de famille. C’est quelque chose qui m’avait un peu manqué justement dans « Le Murmure des Papillons » (mais c’était voulu aussi).

« Neon », une famille soudée

De l’autre, il y a Alana. Ex-fan de Neon et surtout ex-passionnée de musique, elle a tout plaqué à la suite d’une tragédie familiale. Adieu les études de musique, adieu la kpop dont elle était très fan et surtout, adieu « Neon », son groupe favori. Du moins, jusqu’à ce que sa cousine trouve judicieux de la faire travailler avec elle… Pour un groupe de kpop féminin. Et un jour, elle retombe sur Emery et son passé douloureux refait surface. Elle va alors tout faire pour éviter l’idol, mais sans succès. Alana se rend vite compte que le seul moyen de guérir se trouve auprès d’Emery. Maintenant, ils ont un choix : guérir ensemble ou se détruire pour de bon.

Conclusion

Cette histoire m’a vraiment torturée, pratiquement jusqu’à la fin. Tous les moments difficiles m’ont fait pleurer (et il y en a BEAUCOUP, damnit) et les conversations entre Emery et Alana ou Emery et les autres membres de Neon… Wow, c’étaient des moments douloureux à lire. C’est vraiment une histoire incroyablement belle et forte, avec de beaux messages de confiance en soi et d’amour de soi, mais prévoyez quand même le paquet de mouchoirs !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :