Rivière factice, bug informatique et complot : Le Stream T1

Auteure : Amandine Peter
Editeur : Explora Edition
Genre : Science-Fiction
Nombre de pages : 222 pages

Résumé : Et si vous plongiez dans le Stream ?
Le Stream, cours d’eau artificiel qui sillonne l’île d’Hakinahi, est le coeur de l’éco-cité de Woda.
Nyna Waters est une streamer. Avec son équipe de la centrale hydroélectrique, elle assure la maintenance du Stream en le parcourant. Orpheline depuis 12 ans, Nyna a été élevée par Martha, la chancelière de Woda, et vit aujourd’hui avec son frère adolescent, Komo. Un jour, pendant qu’elle navigue, Nyna perd tout contrôle et se retrouve violemment éjectée du Stream. Alors que tous la croient coupable d’une erreur, Nyna reste persuadée qu’une anomalie est responsable de l’incident.
En quête de vérité, la jeune femme va voir sa vie et celle de toute la cité basculer…

J’ai l’impression que mon dernier avis livresque écrit sur le blog date… Alors que techniquement, cela ne fait que quelques semaines, à peine. C’est un peu le souci que j’ai, à force de programmer mes avis. Le dernier livre que j’ai lu date d’il y a pratiquement un mois, mais sur le blog, ça fait à peine une semaine…. Bref. Pour me changer les idées, je me suis lancée pour commencer le mois de Juin, dans un roman de science-fiction. Je voulais changer d’univers, c’est chose faite ! Qui plus est, c’est un roman que je souhaitais découvrir depuis un long moment [il est dans ma PAL depuis pas mal de temps aussi] et il peut désormais reposer dans ma pile de romans lu. Cela dit, j’ai vu qu’il y avait deux autres tomes de paru, donc il est possible que vous attendiez parler de cette saga très prochainement…. Maintenant, ce tome 1 fut-il à la hauteur de mes attentes ou non ? Je vous dis tout ça !

L’histoire commence par un prologue assez court, qui semble être perçu comme un cauchemar de la part de l’héroïne, Nyna. Un prologue qui nous met déjà dans l’ambiance générale du roman et qui nous permet d’accrocher de suite à l’histoire, puisqu’on a déjà un sentiment de suspense qui se crée. On découvre par la suite l’univers proposé par l’auteure : Le Stream. Rivière factice, c’est aussi le lieu de travail de l’héroïne et le point central de l’île d’Hakinahi, là où vit la jeune femme. J’ai trouvé assez drôle que le nom de famille de notre héroïne soit « Waters » et qu’il y ait un personnage nommé « Whales », mais je suppose que c’est voulu. J’ai bien aimé que le roman nous mette directement dans le bain [sans jeu de mot] avec les termes techniques et la présentation du Stream et du travail de Nyna. On est plus facilement immergé dans le roman et on s’attache immédiatement aux personnages, puisqu’on les découvre dans leurs environnements habituels et qu’on voit tout à travers leurs yeux. Ainsi, Nyna devient notre seul point de repère et notre ancre dans cet univers qui nous paraît tout de suite familier. Pourtant, les soucis arrivent bien vite, quasiment dès le second chapitre, avec cette étrange blessure de Komo, le frère de Nyna et ensuite, un « bug » du Stream qui manque d’être fatal à Nyna. Et à partir de là, le suspense s’intensifie.

Au niveau des personnages, on a donc Nyna, notre jeune héroïne qui souhaite découvrir pourquoi le Stream a des « bug », ce qui les cause et comment les résoudre. C’est elle que l’on suit du début à la fin et c’est bien elle que l’on voit évoluer à travers le récit. Prête à tout et plutôt tête brûlée, c’est un personnage qui reste agréable à suivre et bien écrit.
On a également le personnage de « Fury », qui me rappelle par moment celui de Haymitch dans Hunger Games : tout le monde le voit comme un alcoolique un peu raté, alors qu’il est bien plus et se pourrait bien être la clé de tous les mystères (ou presque). En tout cas, il est un point de départ pour Nyna et il a la réponse à certaines de ces questions. C’est un personnage gris : impossible de savoir si je l’apprécie ou non suite à ce premier tome. Il a un arc narratif bien à lui, mais comme nous le voyons à travers les yeux de Nyna, impossible de connaître ses réelles motivations.
Et il y a le personnage de Komo, le frère de l’héroïne, qui est extrêmement intéressant. J’espère vraiment qu’on en apprendra plus sur lui dans les prochains tomes, parce qu’il est vraiment intriguant et important pour le récit. Etant donné que Nyna est le point de vue principal, il était assez peu dans l’histoire pour ce premier tome, donc j’espère voir ce personnage plus exploré dans la suite !

Pour finir, je dirais que ce roman fut une incroyable aventure. C’est un excellent début, qui se termine avec une pointe de suspense et un « happy end » qui m’a fait un peu mal au cœur, parce que qui dit « suite », dit forcément que ça va mal tourner. Au final, ce premier tome pourrait presque être un tome unique, bien que certaines portes soient encore ouvertes, on a une fin et un sentiment de résolution qui, pour les lecteurs, est à la fois rassurant et terrifiant, puisqu’on imagine ce qui pourrait arriver pour que la saga continue. Ainsi, j’ai déjà envie de lire les prochains tomes alors que je viens de terminer le premier ! Bravo à l’auteure et merci à la maison d’édition de m’avoir laissé découvrir cette pépite !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :