Universal Legacy

Auteur : Bahindé Sylla
Auto-Edition
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 682

Résumé : Raheem est le fils de Virgil SLANE, le héros planétaire qui, au prix de sa vie, referma la Porte des Enfers le 15 Octobre 2020. Quatre ans plus tard, alors qu’un monde nouveau célèbre ce jour, Raheem est tiraillé entre la paix universelle léguée par son père et le sentiment d’abandon qui l’a toujours habité. L’agression dont il est victime va tout remettre en question. Aux côtés de Clara Queen, une authentique Tueuse de Démons, Raheem est sur le point de rejoindre l’univers sombre que son père lui a toujours caché…
Entre mythologie, politique et arts martiaux, Universal Legacy vous plonge dans une intrigue palpitante à travers des personnages attachants et variés. Découvrez l’envers d’un monde où les forces les plus obscures se jouent de nos faiblesses pour s’emparer de notre Héritage Universel.

Encore un roman qui m’a tapé dans l’œil à cause de sa couverture. Elle est assez simple, selon moi : blanche et doré, avec un logo au milieu (un logo extrêmement bien dessiné, qui plus est). Rien de compliqué, mais je la trouve magnifique. Et le résumé n’a clairement pas arrangé mes affaires, puisque ça m’a donné encore plus envie de découvrir ce récit ! Autant vous dire que j’attendais son arrivée avec impatience ! Il est arrivé bien emballé et avant même de l’ouvrir, je le prenais avec moi pour une séance photo (parce qu’il faut mettre cette belle couverture en avant, après tout) ! Bref, assez discuté de la couverture, si nous parlions du contenu, maintenant ? Je vous dis tout.

Le prologue est efficace. En quelques pages, l’auteur nous permet de comprendre les bases de son univers avec quelques dates, les événements importants, nous présente deux personnages importants au récit et se permet même une petite critique sur la faculté qu’à l’être humain de toujours voir ceux qui sont différents de lui comme « mauvais ». Autant dire qu’en quelques pages, on a déjà un roman extrêmement puissant dans son discours, alors que l’histoire n’a pas encore véritablement commencé. Suite à ce prologue, donc, nous rencontrons notre héros, Raheem. Un jeune homme partagé entre un héritage lourd à porter et le sentiment d’avoir été abandonné au profit du Monde par son père. Le moins que l’on puisse dire sur Raheem, c’est qu’il a dû mal à voir le sacrifice de son père comme une bonne chose et qu’il a énormément de colère et de peur en lui. Deux sentiments qui lui porteront plus préjudice qu’autre-chose, pendant une bonne partie du roman. C’est un personnage qui va évoluer tout au long du roman et qui, je pense, a encore du chemin à parcourir dans les prochains tomes. Il a parfois des évolutions que je trouve un poil rapide, mais on finit par comprendre au long du roman que sa progression est en réalité bien menée.

Une chose que j’ai apprécié dans ce roman, c’est que les termes utilisés sont toujours extrêmement précis. Pendant tout un chapitre, l’auteur parle de diverses techniques d’Art Martiaux avec détails, en utilisant les termes techniques (avec une note de bas de page pour nous aider à comprendre), ce qui permet à la fois de renforcer la crédibilité du roman et de l’histoire, mais aussi de nous montrer le niveau de maîtrise des personnages. C’est parfois un poil indigeste, notamment lors des séances d’entraînement où il faut régulièrement se référer aux bas de pages pour comprendre les termes utilisés, mais dans l’ensemble c’est intéressant. On a aussi toute la hiérarchie des « Tueurs/Tueuses » (Tueuses d’Argent et d’Or, notamment), ce qui permet de créer un mythos solide pour un roman qui en a bien besoin ! J’admets qu’au départ, j’avais un peu peur de ne pas accrocher, de ne pas réussir à rentrer dans le roman justement parce que tous les termes m’avaient l’air complexe, mais au final on parvient assez bien à se visualiser l’univers et Raheem est un très bon point d’entrée dans l’histoire. Sachant qu’en parallèle de l’histoire de Raheem, nous avons également l’histoire de la résurgence des Démons et surtout de leur chef, présumé mort… Je n’en dirais pas plus parce qu’il serait dommage de spoiler une si grosse intrigue, mais j’espère réellement retrouver cette dualité de point de vue dans la suite, parce que ça permet vraiment de construire le suspense et la tension aux fils des pages, jusqu’à, je l’espère, la confrontation finale.

Au final, ce roman est une excellente découverte. Un premier tome complet, complexe et intriguant, qui pose ses bases avec brio et nous donne envie de découvrir la suite de ses aventures !

Articles recommandés

4 commentaire

  1. Il a l’air très intéressant et prenant. Merci pour ce bel article !

  2. Lestestsdestephanie

    Il a l’air très intriguant il m’intéresse bien

  3. Vraiment honnête et aussi composé fonctionnel. J’ai vraiment aimé cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :