Votre solution contre les démons ? Quatre jeunes adultes avec le pouvoir des éléments – l’Oracle des Flammes [T1]

Auteur : Thierry Marcotte
Auto-Edition
Genre : Fantasy

Résumé : Les dieux ont prédit le retour des démons. Et rien ne pourra les arrêter. L’Empereur kuranien doit choisir son successeur, et sa sixième fille Nahiri fuit son île natale pour le rejoindre à la capitale. La princesse découvre un monde totalement nouveau, où complots et intrigues de cour sont monnaie courante. Comment faire confiance quand ses propres frères et soeurs sont ses adversaires ?
De l’autre côté de la mer, Kellan, jeune érudit solitaire, passe sa vie au milieu de ses livres, étudiant et espérant un jour racheter les dettes de sa mère. Mais le temps joue contre lui, et il doit apprendre à devenir un homme. Il rencontre sur son chemin Edwin, un vétéran au sombre passé. Accompagné de son épée aux pouvoirs singuliers, le guerrier n’a qu’un objectif en tête : trouver l’Oracle des Flammes, la seule femme capable de prédire l’avenir et de retrouver son ami disparu.

Je me baladais sur SimplementPro il y a de cela plusieurs semaines, dans la catégorie « services presses » et je suis tombée sur une couverture qui m’a attirée l’œil. Puis, en lisant le résumé, j’ai été définitivement happée par l’histoire. Alors j’ai demandé à l’auteur si je pouvais le lire et il a gracieusement accepté ! Et donc, quelques jours plus tard, je reçois ce nouveau bébé livresque dans ma boîte aux lettres. Je me plonge dans l’histoire fin-Février… Bref, je ne vais pas en dire plus, je vais d’abord développer. Je ne sais pas pourquoi, la couverture et le résumé m’ont fait penser à la culture nipponne, c’est pourquoi j’ai voulu faire une sorte de « double » article avec la Déesse Amaterasu, mais il n’en est rien. BREF. Vous voulez savoir ce que j’en ai pensé ? Let’s go !


Je tiens à souligner que le roman se lit assez rapidement. Je ne sais pas si c’est parce que la plume de l’auteur est très agréable, que les chapitres sont rapides et bien construits, ce qui nous donne envie de toujours continuer ou si c’est parce qu’on attend le moment où les trois intrigues vont converger pour n’en devenir qu’une, mais j’ai terminé le roman en une soirée. Tout comme dans « Six of Crows » ou « Mardaas », les personnages sont présentés à travers une série d’action, ce qui permet de mieux les définir que quinze pages de descriptions. Nous avons donc Kellan, un jeune étudiant en droit qui rêve de devenir avocat mais semble avoir des idées trop extrême pour y parvenir ; Edwin, un guerrier transportant une épée visiblement magique (qui lui parle) et qui passe son temps à ressasser son sombre passée ; et enfin Nahiri, une jeune provinciale, fille de l’Empereur, qui arrive à la capitale afin de passer de tests et potentiellement devenir la nouvelle Empresse. Autour de tout ça, il y a une intrigue de fond que sont les démons et la croyance en des Dieux, ainsi qu’un certain Oracle des Flammes. Bref, pour un premier tome de 285 pages, il y a énormément de choses à raconter. Et pourtant, pas une seule fois ais-je senti que le roman allait trop vite ou que certaines intrigues étaient mises de côté pour se focaliser sur autre chose.

Je pense justement que c’est la grande force de cette histoire. L’auteur prend le temps d’amener ses idées, son intrigue, de placer les personnages et leurs objectifs et surtout, de nous faire apprécier nos héros avant de les mettre en situation périlleuse. Du coup, rentrer dans cet univers devient facile et j’ai adoré soutenir les héros. J’ai eu un gros coup de cœur pour Nahiri, d’ailleurs. Malgré son côté insolente et très solitaire, elle a un cœur d’or et j’ai été surprise de voir à quel point je souhaitais la voir gagner sa place sur le trône (est-ce le cas ? Je ne vous le dirais pas, lisez le roman !). Je pense qu’elle va être très dangereuse dans les prochains tomes et elle sera probablement peu disposée à faire équipe avec les autres. Kellan est extrêmement touchant également, son histoire avec sa mère notamment m’a beaucoup plus. Je trouve génial qu’en plus de savoir qu’il veut être avocat, il se CONDUIT comme un avocat. Il utilise sa logique et construit des tirades argumentées pour se tirer d’affaire, ce qui peut parfois sembler ridicule mais ça marche par ce qu’on sait de lui. Son élément lui va plutôt bien, au final. Au final, j’ai eu plus de mal avec Edwin. Pourtant un personnage ironique, au passé sombre et lourd… J’adore ! Mais je pense que le souvenir de Mardaas était encore trop présent dans mon esprit, donc j’ai eu énormément de parallèle en tête pendant ma lecture. Pour autant, j’ai appris à l’apprécier pendant le roman et j’ai hâte de le retrouver dans le prochain tome !

Pour finir, j’ai été agréablement surprise par ce roman. La couverture et le résumé laissaient déjà entrevoir une certaine qualité, mais l’écriture a fini de mon convaincre. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures et les deux prochains élus de la prophétie et j’ai surtout hâte d’en savoir plus sur les Démons (et d’en voir plus aussi !).

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !