Commencer et finir un roman en 10 étapes : Mon Cahier d’Ecrivain

Auteure : Mélany Bigot
Éditeur : De Boeck Supérieur

Résumé : Vous avez toujours rêvé d’écrire, mais ne savez pas par où commencer… Ce cahier inspirant vous accompagnera par à pas jusqu’à la finalisation de votre roman, quel qu’en soit le genre (autobiographie, fantasy, policier…)
– 10 étapes clés : trouver son idée, planifier son écriture, définir ses intrigues, installer une routine, travailler son style, se relire…
– Des fiches à compléter : personnages, plans, planning, figures de style, to-do list…
– Des conseils d’organisations concrets
– Des anecdotes sur le travail d’écriture d’auteurs connus.

Petite surprise du mois, j’ai reçu dans ma boîte aux lettres un autre écrit de l’auteure Mélany Bigot. J’avais déjà pu découvrir deux de ses parutions, mais celle-ci est…différente. Déjà, parce que ce n’est pas un roman (surprise ?). Et aussi, parce que c’est en réalité un guide. Un carnet qui contient les 10 étapes pour commencer et finir un roman en seulement dix étapes. Etant donné que (pour ceux qui savent) j’ai environ six ou sept manuscrits terminés… Mais que je n’ai jamais pris le temps de relire et réécrire, ce petit guide arriver à point nommé ! Vous en faire une « critique » me paraît étrange, donc je vais plutôt tester chaque point et vous donner mon ressenti. C’est parti !

ETAPE 1 : TROUVER SON IDEE DE ROMAN

Bon, du coup, cette étape était relativement simple. Comme je l’ai dit dans l’introduction, j’ai au moins 6 ou 7 manuscrits terminés dans un tiroir. Et je pense que j’ai environ 3 ou 4 autres idées de romans dans les notes de mon téléphone. Dans le guide, Mélany nous donne plusieurs points auquel penser AVANT de se lancer dans l’écriture… Ce qui est une bonne idée ! Attention, il n’est pas nécessaire d’avoir tous ces points de prêt, mais au moins un ! J’apprécie aussi le rappel qu’il n’est pas nécessaire que l’histoire soit « originale », mais juste qu’elle vous plaise !

ETAPE 2 : DEFINIR SA CIBLE ET SES ATTENTES

Sans mentir, quand j’ai lu l’intitulé de cette étape… J’ai tout de suite pensé à mes cours de communication (c’est moche les révisions). Cette partie donne les définitions (ou une idée globale) des genres littéraires (SF, Fantasy, horreur etc…). Ce qui est une bonne idée, parce qu’on mélange souvent fantasy et fantastique, par exemple ! Et évidemment, il y a aussi les trois types de littérature. Littérature jeunesse, young-adult et adulte (avec des exemples de romans pour les illustrer).

ETAPE 3 : INSTAURER UNE ROUTINE D’ECRITURE EFFICACE

Probablement ma plus grosse bête noire. Je suis totalement du style à écrire non-stop pendant trois mois, puis ne plus rien écrire pendant deux ans. La régularité, ce n’est pas mon style. Je ne sais pas si « écrire tous les jours » correspond à tous les auteurs, en tout cas ça me paraît être une bonne idée quand il s’agit de terminer un manuscrit. Même si ce n’est que 10 minutes, c’est déjà ça !

ETAPE 4 : CREER DES PERSONNAGES REALISTES

Ah les personnages. C’est ce que j’apprécie le plus dans un roman (tout en sachant que je n’ai jamais réussi à en écrire un seul de convaincant, snif). Selon le guide, commencer par définir la personnalité du personnage (avant de passer au physique) est le plus important. Mélany nous rappelle également l’importance du show, don’t tell. L’idée donc de MONTRER la personnalité de votre personnage à travers ses actions et pas juste le décrire comme « intelligent et calme » (par exemple).

ETAPE 5 : PLANIFIER SON ROMAN

Là, c’est une partie que certains pourront discuter : faire un plan ou faire du freestyle ? Dans mon cas, j’ai toujours tendance à faire un plan global, puis faire des plans de chapitre (savoir où le chapitre commence et où il se termine). Je vois souvent mes romans comme des séries, donc chaque fin de chapitre est comme une fin d’épisode (oui je joue beaucoup sur le suspense).

ETAPE 6 : NE PAS NEGLIGER L’INCIPIT

J’espère ne pas être la seule à ne jamais savoir COMMENT commencer mon roman ? Si ? Vous savez, trouver cette phrase incroyable ou percutante, ou LE truc qui va accrocher l’attention du lecteur. Pour le coup, cette partie du cahier m’a pas mal aidée, notamment grâce aux conseils donnés par l’auteure. Je ne peux pas plus en parler sans raconter ce qui se trouve dans les pages, mais je vous laisserais découvrir tout ça par vous-même !

ETAPE 7 : DETERMINER LE RYTHME DU ROMAN

Là, les conseils portent notamment sur le choix de point de vue et l’importance de ne pas faire que « raconter », mais aussi de « montrer » les choses. Autrement dit, bien doser les passages descriptifs et les passages plus « action » dans votre récit. Je sais que c’est quelque chose que j’ai beaucoup de mal à faire, parce que j’adore décrire les choses et que quand je décris de l’action, j’ai l’impression de faire n’importe quoi…

ETAPE 8 : SOIGNER ET NOURRIR SON STYLE

Probablement l’un des points les plus importants quand on écrit : trouver son style. Réussir à trouver sa patte, sa façon de raconter les choses qui rendent les lecteurs accro à vos histoires. Là évidemment, les conseils sont intéressants, même si connu : écrire régulièrement, maîtriser la langue dans laquelle vous écrivez, s’entraîner à écrire des dialogues et des descriptions… Je dois avouer que pour les dialogues, j’ai pris note, parce que c’est LOIN d’être aussi simple qu’on ne le pense.

ETAPE 9 : CONSTRUIRE UNE BONNE FIN DE ROMAN

Si vous me suivez depuis longtemps, vous connaissez mon avis sur la question. Une « bonne » fin n’est pas nécessaire une fin heureuse, mais simplement la fin qui est la plus logique selon le ton de votre récit. Il est important de ne pas laisser de questions en suspens (sauf si votre roman se termine sur une fin ouverte) et aussi de « marquer » votre lectorat.

ETAPE 10 : RELIRE ET REECRIRE SON PREMIER JET

Finalement, la partie que j’attendais le plus (hehe). La chose sur laquelle je passe mon temps à planter, la partie qui ne bloque toujours le plus. Bien que les avis extérieurs m’aident énormément (merci Wattpad), j’ai toujours du mal à me replonger dans mon manuscrit. J’ai beaucoup apprécié les fiches à la fin du cahier, ça m’a pas mal aidée à savoir où et comment revenir sur mes manuscrits.

Conclusion

En conclusion, j’ai bien aimé ce cahier. Et le fait que chaque étape se termine avec un résumé des idées importantes et quelques exercices à réaliser pour booster sa créativité et travailler sa plume. De plus, Mélany offre régulièrement ses conseils à travers le guide et il y a aussi des points « focus » pour donner une anecdotes ou des informations plutôt utiles !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :