La Déesse de la Nuit : Nyx

Connaissez-vous vraiment la Déesse de la Nuit, ou plutôt l’Entité de la Nuit chez les Grecs, à savoir Nyx ? Que savez-vous d’elle, hormis qu’elle représente la nuit, au final ? Et bien laissez-moi aujourd’hui vous en apprendre d’avantage sur ce personnage mythique (hehe) de la mythologie grecque.

Déesse grecque de la nuit, Nyx est également la mère d’autres Dieux comme Hypnos (Dieu du Sommeil) ou Thanathos (Dieu de la Mort) [Hadès étant le Dieu DES morts et Thanathos le Dieu de LA mort, c’est différent] et d’autres entitées telles que Keres (entitée de la Destruction), les Hespérides (entité du Destin), Aether (entité de la Lumière et non une pierre d’infinité), Héméra (entité de la Journée), Moros (entité de la Perte et du Destin), Momus (entité du Blâme), Oneiroi (entité des Rêves), Oizys (entité de la Douleur et de la Détresse), Moirai (les Moires, entités du Destin), Nemesis (entité de l’Indignation et de la Rétribution), Apate (entité de la Tromperie), Philotes (entité de l’Amitié), Geras (entité de la Vieillesse) et Eris (entité du Conflit).

Certaines sources la désignent également comme la mère de la déesse Hécate et de Charon le passeur du Styx (fleuve qui serait son fils dans certaines versions).

Elle serait née du Chaos et serait la compagne d’Erebus (l’entité de la Noirceur).⁠ Ainsi, par ses origines, Nyx est une des divinités les plus anciennes du panthéon du grec. Si comme beaucoup de divinités primordiale, elle n’a pas de représentation et de description précise, on sait qu’elle vit aux confins du monde et possède le don de prophétie. On sait également que c’est une déesse plutôt bienveillante, surtout envers ses enfants avec qui elle est très protectrice. Quand elle est représentée, dans des périodes plus récents que l’antiquité, elle se présente comme une femme dotée d’ailes, portant un voile bleu nuit sur le visage. Parfois elle est sur un char noir tiré par des chevaux sombres.

Zeus lui-même la craint (elle est plus puissante que lui aussi, donc c’est logique). L’exemple est lorsque Hypnos endormit un jour Zeus pour s’en prendre à Héraclès. Hypnos s’étant réfugié auprès de sa mère, Zeus renonça à se venger car cela l’aurait obligé à devoir se mesurer à Nyx qui protégerait son fils.

Les anciens la considéraient comme un symbole primordial, la mère du Jour, des hommes et des dieux, présidant à la création de l’univers. Souvent bienfaitrice, la Nuit est porteuse de bons conseils, libère des travaux, impose le silence et le Repos permettant d’atteindre l’Oubli qui a le pouvoir d’endormir les plus grands soucis. Autrefois, à la lueur pâle d’un flambeau, on lui sacrifiait des brebis noires et un coq parce que son chant matinal appelle l’Aurore et annonce le retour de la lumière.

On dit que la nuit brune, éclairée à la faveur des astres et de la pleine lune, illumine le mystérieux sabbat des sorcières et la danse des fées. Mais la nuit noire sans l’astre de la nuit fait surgir des fantômes effrayants et les Songes les plus redoutés autour de la puissante Hécate, déesse souveraine des ombres, des terreurs nocturnes et des arts de la magie. A l’heure où tout se tait, la reine de la nuit arpente son empire dans un vol silencieux, déployant ses sombres ailes pour environner toutes choses de son voile ténébreux et mystérieux !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retrouvez-moi sur Instagram !